Des acteurs de la filiere mil familiarises a de nouvelles varietes ameliorees et hybrides de l'ISRA

Agriculture

Thies, 22 octobre (APS) - L'Institut senegalais de recherche agricole (ISRA) vient de presenter de nouvelles varietes de mil ameliorees et hybrides a haut potentiel de rendement, en vue de vulgariser les resultats de ses recherches aupres des agriculteurs et autres acteurs concernes. L'ISRA a reuni mercredi a Thies, des cultivateurs, operateurs prives, femmes transformatrices et commercantes de plusieurs regions du Senegal, dans le cadre d'une journee de presentation de ses nouvelles varietes hybrides.   Celles-ci ont ete testees et developpees dans le cadre du projet Amelioration genetique du mil pour le rendement, la tolerance au stress biotique et abiotique au Niger et au Senegal (GenMIL), finance par le programme Feed The Future / USAID.   Une  vingtaine d'agriculteurs venus des regions de Diourbel, Thies, Mbour, Kaolack et Fatick, ont dans ce cadre visite des parcelles de demonstration exploitees dans la ferme semenciere du Centre regional d'amelioration de l'adaptation a la secheresse (CERAAS) de l'ISRA base a Thies.   Il s'agit de les familiariser a ces resultats de la recherche dans l'optique de les vulgariser davantage.   Les nouvelles varietes ont "non seulement tendance a augmenter les rendements, mais elles sont egalement resistantes aux changements climatiques", a commente Mamadou Leyti Ndour, president du groupement des producteurs agricoles des poles multiservices situes dans les regions de Kaolack, Fatick et Kaffrine.    M. Ndour a salue la demarche inclusive de l'ISRA qu'il considere comme une etape significative pour les producteurs.    "Nous sommes des acteurs incontournables sur la question des semences, le fait de nous impliquer avant leur homologation, nous ecouter, recueillir nos idees et partager toutes les informations concernant ces varietes, a une grande signification pour nous", a-t-il dit.    Pour Ibrahima Ndiaye, president de l'Union des groupements des agriculteurs de Diourbel, ces nouveaux types sont differents des varietes traditionnelles qui "ont besoin de beaucoup d'eau (et) ont un cycle de maturation tres long".    Plus adaptees au climat sahelien, ces varietes hybrides resistent mieux aux effets des changements climatiques, a laisse entendre M. Ndiaye, par ailleurs president du Cadre national  interprofessionnel de la filiere mil/sorgho de la meme region.    La presidente des cooperatives des femmes transformatrices de Guinguineo, un des premiers acteurs a visiter les champs d'experimentation des nouvelles varietes de l'ISRA, promeut les nouvelles varietes a travers diverses recettes de plats a base de sorgho, mais ou mil.    Fatoumata Sidibe dit avoir appris a l'issue de cette visite que les nouvelles varietes de l'ISRA sont "3 fois plus riches" en micronutriments comme le fer et le zinc, et qu'elles sont benefiques pour la sante et le developpement des enfants a bas-age (0-5 ans), des femmes allaitantes et des personnes souffrant d'une carence en fer.    Les varietes ameliorees presentent "trois fois plus de possibilites" d'etre transformees en produits finis, tant en quantite qu'en qualite, a-t-elle soutenu, estimant que le seul defi restant est lie a la necessite de "vulgariser l'interet de l'utilisation de ces semences sur toute la chaine de valeur.    Certains producteurs n'ont toutefois pas manque de relever l'urgence de la modernisation des outils agricoles, du packaging, le difficile acces a la terre et aux semences.