La culture du fonio revient a l'est grace a la technologie (chercheur)

Agriculture

Dakar, 18 oct (APS) - La machine decortiqueuse de fonio a largement contribue a encourager, ces dernieres annees, des agriculteurs a se relancer dans la culture de cette cereale dans le Boundou, region de Tambacounda (est), apres plus de 50 ans d'arret, a indique son inventeur, le chercheur senegalais Sanoussi Diakhite.   Aujourd'hui cette machine donne suffisamment de satisfaction sur le terrain (...). Dans une zone comme le Boundou qui correspond aujourd'hui aux departements de Goudiry et Bakel, la culture du fonio a repris dans cette contree-la plus de 50 ans apres l'avoir abandonnee, a-t-il notamment fait savoir.    Le professeur Diakhite intervenait samedi dans une conference virtuelle organisee a Dakar par la plateforme Les nouvelles de Kolda, pour presenter une moissonneuse a criquets qu'il a invente recemment.   Les nouvelles de Kolda est une initiative de pres de 300 ressortissants de la region de Kolda (sud), evoluant dans divers secteurs d'activites, et bases un peu partout dans d'autres localites du pays, en Afrique et dans la diaspora.    Depuis le mois de juillet, elle anime tous les 15 jours une conference virtuelle, en invitant un expert dans un domaine precis, pour discuter des voies et moyens de creer les conditions d'emergence du terroir d'origine et du pays en general.    Selon M. Diakhite, le fonio est egalement cultive dans des zones qui ne le pratiquaient pas avant comme la region de Kaffrine.   La culture du fonio est en train de se relancer en Afrique, a-t-il ajoute, soulignant qu'une etude de l'USAID a montre que filiere fonio a pris un nouvel envol avec l'avenement de sa machine.   Tout ce regain d'interet-la a la culture du fonio est motivee par le fait qu'il y a une forte demande du fonio a l'international. Le fonio a des qualites nutritives extraordinaires et de plus en plus a l'exterieur, il y a une demande a etre satisfaite. Dans tous les pays producteurs de fonio, les lignes bougent, a-t-il fait savoir.   L'universitaire senegalais, revenant sur sa nouvelle moissonneuse a criquets, a assure que la machine est non seulement efficace dans la lutte contre l'invasion acridienne mais aide a la preservation de l'environnement et procure des aliments pour la volaille et le poisson.   Cette nouvelle invention que je viens de faire servira de moyens efficaces dans la lutte contre l'invasion des criquets, la preservation de l'environnement et la procuration d'aliments pour la volaille et le poisson, a-t-il assure.   Le professeur Diakhite, ancien directeur general de l'Office nationale de la formation professionnelle (ONFP) dit que l'idee d'inventer cette moissonneuse a criquets est de proposer une solution non nocive pour les cultures et plus efficace que les pesticides utilises afin de detruire les criquets ravageurs.   C'est une machine qui aspire les criquets et qui les entraine vers un bac de stockage apres les avoir broyes. Au lieu d'utiliser les produits chimiques pour les criquets, la machine ne fait que les aspirer a l'aide d'un procede mecanique, a explique M. Diakite.   Le professeur Sanoussi Diakite a, au cours de sa carriere, decroche plusieurs recompenses dont le prix Rolex en 1996, le prix du grand salon africain d'invention et d'innovation en 1997 et le prix Tchao a Silicium vallee aux USA en 2008.