L'APR fait part de ses "regrets" apres l'appel a la violence d'un de ses deputes

Politique

Dakar, 13 oct (APS) - L'Alliance pour la Republique (APR) a fait part mardi de ses "regrets", a la suite de la diffusion de propos consideres comme un appel a la violence, dont Aliou Dembourou Sow, l'un de ses deputes, est presente comme en etant l'auteur.   "Dans une declaration largement diffusee sur les reseaux sociaux, notre camarade Aliou Dembourou Sow a tenu des propos inacceptables et inopportuns. L'Alliance pour la Republique tient a exprimer ses regrets", declare le porte-parole de l'APR, Seydou Gueye, dans un communique recu a l'APS.   "L'APR se demarque de tout propos et de toute demarche aux antipodes de la ligne du parti clairement exprimee a maintes reprises par le president du parti et par nos differentes instances", ajoute M. Gueye.   La formation politique dirigee par le president de la Republique "appelle [ses] responsables et militants a eviter les debats steriles et a rester mobilises derriere (...) le president Sall, pour un Senegal tourne vers l'emergence, avec une societe solidaire".   Aliou Dembourou Sow est presente comme l'auteur d'une invitation a recourir a la violence pour defendre la candidature de Macky Sall a la prochaine election presidentielle, au cas ou ses adversaires voudraient l'empecher de se presenter. Les propos decries auraient ete tenus lors d'une rencontre avec des militants de l'APR dans son fief, Ranerou-Ferlo (nord), dont il dirige le conseil departemental.