Nouveau directeur Afrique au Quai d'Orsay, Bigot s'attend a une mission "difficile et compliquee

International

Dakar, 30 jul (APS) - L'ancien ambassadeur de France a Dakar, Christophe Bigot, nomme au poste de directeur Afrique et Ocean Indien au ministere de l'Europe et des Affaires etrangeres, dit s'attendre a  une mission "difficile et compliquee" a son nouveau poste. Ce sera une mission "difficile et compliquee", parce que la relation entre la France et l'Afrique demeure "tres etroite", avec beaucoup de sujets a traiter, a justifie le diplomate.    Il a notamment evoque, parmi ces sujets, la promotion des campus universitaires et la necessite de veiller a la reponse a la pandemie du coronavirus pour "etre a la hauteur des besoins economiques et sanitaires.    Selon lui, il faut aussi etre en mesure de repondre aux situations de crise en apportant un soutien et suivre les processus electoraux pour promouvoir les ideaux democratiques, et tous les chantiers definis par le president Emmanuel Macron.    "Vous avez suivi le discours de Ouagadougou avec toutes les decisions prises, notamment le passeport talent, la promotion des echanges avec la diaspora, les entreprises africaines, etc.", a-t-il dit.   Ce discours avait ete prononce par le president francais le 28 novembre 2017, dans la capitale burkinabe devant 800 etudiants. Il avait alors annonce les axes de la relation qu'il veut fonder entre la France et le continent africain sous son magistere.   M. Bigot, qui a confirme sa nomination annoncee en conseil des ministres le 22 juillet dernier, s'est dit "tres heureux de la confiance placee en sa personne, evoquant "une mission passionnante et difficile.    Selon lui, elle va lui "permettre d'etre au coeur de la mise en oeuvre de la politique africaine du president de la Republique" francaise.   Christophe Bigot souligne qu'avec cette nomination, "c'est une belle marque de confiance et un beau defi".  "C'est l'occasion aussi d'etre en contact, comme je l'ai fait beaucoup pendant les quelques mois ou je me suis occupe de la coalition pour le Sahel, a-t-il ajoute.    Il espere aussi pouvoir etre en contact avec des amis senegalais.    "C'est une relation etroite et qui a des volets politiques bien sur, mais aussi de developpement avec l'Agence francaise de developpement (AFD) et aussi militaire, tout ce qui est cooperation, securite en Afrique et dans d'autres domaines varies, a savoir, l'education, la culture, la sante", indique-t-il.   Christophe Bigot est desormais charge avec son equipe de mettre en oeuvre la politique francaise decidee par le president Emmanuel Macron et son ministre des Affaires etrangeres, dans le cadre de la relation entre la France et l'Afrique.    M. Bigot etait depuis septembre 2019 Envoye special de la France pour le Sahel et aussi le secretaire general pour la Coalition pour le Sahel.    "J'ai eu a mettre en oeuvre cette coalition, a creer des partenariats, a recruter des effectifs, a lancer cette idee. Sous l'autorite du ministre des Affaires etrangeres Jean Yves Le Drian, nous avons pu donner un sens a cette coalition", a-t-il souligne.    Il a declare que "les choses ont avance" lors du Sommet du G5 Sahel a Nouakchott, en Mauritanie, auquel plusieurs pays africains avaient ete associes, sous l'egide du president francais Emmanuel Macron.   "C'est un signe aussi que la mobilisation a la fois de l'Union europeenne et en dehors progresse pour donner plus de solidarite avec le Sahel, une region avec des defis et des besoins en termes de developpement, de securite, de gouvernance", a-t-il dit. Il releve que les choses ont beaucoup progresse en termes de mobilisation internationale et europeenne.   Polytechnicien, Christophe Bigot, ancien ambassadeur de la France en Israel puis au Senegal, est un ancien de la Direction generale de la securite exterieure.