APF : Niasse prone un changement de paradigmes pour les projets et programmes de cooperation

Politique

Dakar, 7 juil (APS) - Le president de l'Assemblee nationale senegalaise, Moustapha Niasse, a defendu mardi "la necessite de changer de paradigmes et de methodologie de travail, dans la mise en oeuvre des projets et des programmes de cooperation" de l'Assemblee parlementaire de la Francophonie (APF).   Moustapha Niasse, qui assistait a une reunion de cette structure organisee par visioconference, "a, par ailleurs, appele au renforcement d'une solidarite plus agissante entre les parlements membres", rapporte un communique transmis a l'APS. Selon le texte, l'objectif vise par un tel changement est de "preserver et de promouvoir l'Etat de droit dans le respect des valeurs communes de democratie et de libertes individuelles".   Le communique souligne egalement que Moustapha Niasse a "indique l'urgence de mesures d'alerte pratiques, en vue de juguler les inegalites et les iniquites qui risquent d'etre exacerbees par les effets nefastes de la Pandemie de la COVID 19". Cela justifie, a l'en croire, "la necessite pour l'APF, de redefinir ses priorites a la lumiere des nouveaux defis Post Covid-19, en placant l'homme et ses preoccupations fondamentales au coeur de son plan d'action".      Moustapha Niasse a pris part a la rencontre en sa qualite de vice-president du Bureau de l'Assemblee parlementaire de la Francophonie (APF).   Cette reunion a "regroupe une trentaine de responsables parlementaires, membres du Bureau de l'APF". Elle s'est tenue sous la presidence d'Amadou Soumahoro, president de l'Assemblee nationale de Cote d'Ivoire et president de l'APF, et en presence de Jacques Kbrabal, secretaire general parlementaire de l'APF.   La rencontre a "place au coeur de son agenda l'examen des impacts" de la "crise sanitaire planetaire inedite dans l'espace francophone" liee au coronavirus, et "les voies et moyens de faire face a ses consequences multidimensionnelles".   Le 9 avril 2020, l'APF avait mis en place un comite de crise Covid-19, charge du suivi de l'evolution de cette pandemie et de la mise en oeuvre d'initiatives communes, visant a coordonner la lutte contre la Covid-19.   La reunion de ce lundi 6 juillet 2020, a examine plusieurs autres questions inscrites a son ordre du jour, dont le rapport d'activites du secretaire general parlementaire durant le premier semestre 2020, la promotion de la cooperation parlementaire et les situations politiques dans l'espace francophone.