Ces Africains qui apportent la couleur à l'Euro 2004

Actualités

Dakar, 24 juin (APS) - Les pays africains peuvent se targuer d'avoir offert, à plusieurs sélections européennes, des joueurs qui font le bonheur des équipes européennes à l'occasion de la coupe d'Europe des nations qui joue, à partir de jeudi, ses quarts de finale au Portugal, rapporte le site Internet la radio et télévision publique britannique visité jeudi à l'APS. A l'instar de la France victorieuse du Mondial 98 et qui s'est inventée le slogan black-blanc-beur en lieu et en place du bleu-blanc-rouge (couleurs de son drapeau), plusieurs pays européens, sans crier gare, semblent avoir adopté le même principe et aujourd'hui, les vedettes d'origine africaine dans cette compétition portent aussi les couleurs de l'Italie, du Portugal, de la Suède pour ne citer que quelques uns. A côté de Marcel Desailly, natif d'Accra (Ghana), déchu de son brassard de capitaine au profit du kabyle (Algérie) de la Castellane (Marseille), Zinedine Zidane, on peut citer dans cette équipe française de l'Euro, Patrick Vieira (Sénégal), Claude Makélélé (RD Congo), Sydney Govou (Bénin), Jean-Alain Boumsoung (Cameroun) qui, dans sa ville natale de Douala, avait été considéré comme inapte à la pratique du football à l'âge de 12 ans. Boumsong a dû attendre sa venue en France, en région parisienne, exactement à Palaiseau, pour délaisser le volley et reprendre le sport qu'il aime tant, le football. L'équipe de football du Cap Vert pourrait sans doute se prévaloir d'un peu plus de valeur, s'il avait pu compter sur le buteur vedette de la Suède, Henrik Larsson, né d'un père capverdien. Et la Guinée aurait pu, de même, enrôler le défenseur de la Squadra Azzura, Matteo Ferrari, né en Algérie d'une mère guinéenne et d'un père italien. Le pays organisateur, le Portugal, a une grande tradition d'intégration des athlètes originaires de ses anciennes colonies, comme le duo Mario Colunha et Eusebio, originaire du Mozambique, qui a été l'un des meilleurs joueurs du Mondial 1966. Dans un avenir pas très lointain, Eusebio aura peut-être ses successeurs dans la sélection portugaise, à l'image de l'attaquant de Valladolid (Espagne) et ancien du FC Nantes, Aziz Makukula et José Bosingwa da Silva qui ont fait partie de la sélection portugaise pour l'Euro Espoir qui s'est tenu en Allemagne, dont la date n'a pas été précisée. Le Néerlandais originaire d'Ethiopie, Youssouf Hersi, a manqué de peu de figurer dans la liste des 23 joueurs du sélectionneur batave, Dick Advocaat, après avoir fait un passage dans la sélection des moins de 21 ans lors du Mondial des moins de 20 ans, organisé en en Argentine (2001), comme du reste les Sénégalais, Patrice Evra, Bernard Mendy, le Congolais Péguy Luyindula et l'Italien originaire de la Somalie, Fabio Liverani très proche des sélections A de leur pays. Blaise Nkufo, natif de la RD Congo, évoluant en Hollande, a, lui aussi, manqué de peu la sélection Suisse comme le Ghanéen d'origine Gerald Asamoah laissé en rade par le coach allemand, Rudi Voëller éliminé au 1er tour. En outre, d'autres joueurs comme le Nigérian d'origine, Emmanuel Olisadebe, les Congolais Emile et Mbo, le Zambien d'origine, Robert Earnshaw (Pays de Galles), auraient pu prendre part à cette compétition si leurs équipes s'étaient qualifiées. SD/BK/POC/DD --- 11h 25mn/GMT