La BAD intègre la plateforme d’obligations durables du Nasdaq

Economie

Dakar, 17 juin (APS) – La Banque africaine de développement a rejoint mercredi la plateforme d’obligations durables du Nasdaq, le plus grand marché électronique d’actions du monde, a appris l’APS.   Dix obligations de la Banque ont été ajoutées à la plateforme, dont son emblématique emprunt obligataire social d’une valeur de 3 milliards de dollars américains, dénommé "Combattre le COVID-19", a annoncé la BAD dans un communiqué.   NSBN, la plateforme internationale en question est accessible au public. Elle a été conçue pour améliorer la transparence du marché des obligations durables et vertes à impact social, indique la même source.   "Combattre le Covid-19", l’emprunt obligataire social de la BAD d’une valeur de 3 milliards de dollars américains, lancé en mars est présenté comme l’obligation sociale la plus élevée sur les marchés de capitaux internationaux à son lancement.   "Combattre le Covid-19", la plus importante émission obligataire sociale libellée en dollars américains a pour objectif de contribuer à l’atténuation de l’impact économique et social de la pandémie sur les moyens de subsistance des populations africaines et les économies du continent africain, fait-on savoir.   En se joignant au Réseau d’obligations durables du Nasdaq, les émetteurs socialement responsables bénéficient d’une occasion unique d’attirer l’attention sur les mesures concrètes qu’ils prennent relativement au financement de la lutte contre le changement climatique et de la croissance verte, se félicite la BAD.   Une quarantaine d’émetteurs de 13 pays ont ajouté plus de 4 000 obligations à la plateforme du Nasdaq, lancée en décembre dernier dans le but de devenir une vitrine à travers laquelle est mis en avant le combat de la BAD contre la pauvreté, a fait valoir la banque par la voix de Hassatou N’Sele, sa trésorière citée dans le communiqué.