Ces organisations qui fortifient les relations entre les deux pays +++Par Ibrahima Niane (APS)+++

Actualités

Dakar, 24 juin (APS) - Il existe plusieurs organisations généralement à but non lucratif destinées à renforcer les liens séculaires entre le Maroc et le Sénégal. La plus importante d'entre elles est sans doute la Ligue des Oulémas du Maroc et du Sénégal. Cette Ligue a été fondée à Rabat à l'issue d'une assemblée générale constitutive tenue dans la nuit du 3 au 4 juin 1985 à l'Assemblée nationale du Maroc. La Ligue des Oulémas du Maroc et du Sénégal se fixe comme mission la consolidation de la fraternité islamique existant entre le Maroc et le Sénégal ainsi que la promotion des nobles valeurs de l'Islam, par une meilleure diffusion des enseignements de cette religion universelle et humaniste qui aujourd'hui constitue l'espérance de plus d'un milliard d'hommes dans le monde. La Ligue des Oulémas avait tenu son premier congrès à Dakar, les 2 et 3 février 1988, sous la présidence effective de l'ancien chef d'Etat sénégalais, Abdou Diouf. Parmi les organisations qui oeuvrent pour le rapprochement entre les deux pays, il y a aussi l'Association Hassan II pour la culture islamique au Sénégal qui a été créée le 1-er septembre 2001 à Dakar par des Sénégalais arabophones diplômés du Maroc. L'association a pour but de consolider la coopération et l'amitié qui existe entre les Sénégalais diplômés du Maroc, de consolider les relations culturelles, historiques et religieuses entre le Sénégal et le Maroc et d'unir les capacités, les forces et les compétences des Sénégalais diplômés du Maroc. Elle se propose aussi de renforcer les échanges culturels entre les deux pays, de créer une institution dénommée complexe Mohamed VI pour la formation, le développement économique, culturel et social et de promouvoir des projets pour le développement économique et l'investissement. L'association qui compte présentement 150 membres présents dans toutes les régions du Sénégal est ouverte à tous ceux ou celles qui sont diplômés du Maroc et qui acceptent de se conformer aux présents statuts. Parmi les activités de l'association on peut citer le prochain colloque que la structure se propose d'organiser prochainement à Dakar au cours duquel 16 communications seront présentées par des Sénégalais, des Marocains et des Mauritaniens. D'autres associations évoluent dans les deux pays, à l'image de l'Union générale des étudiants et stagiaires Sénégalais au Maroc (UGESM), une association à but non lucratif fondée en 1978 par les jeunes sénégalais qui ont choisi de poursuivre leurs études dans le royaume chérifien. Elle a pour objectif l'amélioration des conditions de vie de tous les Sénégalais résidant au Maroc. Elle regroupe tous les étudiants et stagiaires sénégalais et intervient dans les activités suivantes: sport, sensibilisation, santé, culture, enseignement supérieur et éducation. Du côté des étudiants marocains au Sénégal, ils se regroupent au sein de l'Association des étudiants marocains au Sénégal qui poursuit les mêmes objectifs que son homologue sénégalaise. IN/CTN/POC/DD --- 12h 33mn/GMT