Lancement des projets "Lëlu di wajal’art" et "Bourses creativity is life" pour soutenir les artistes

Culture

Dakar, 16 mai (APS) – Les instituts et services de coopération culturelle des représentations diplomatiques européennes (Eunic) présentes au Sénégal, ont lancé les projets "Lëlu di wajal’art" (retraite créative en wolof) et "Bourses Creativity is life" (la créativité en résidence), pour accompagner les acteurs culturels en cette période de crise sanitaire, a appris l'APS samedi auprès des initiateurs.   "Lëlu di wajal’art" vise à "encourager la créativité de la scène sénégalaise", à l’origine de processus d’innovation et de conception d’offres artistiques appropriées comme réponse aux contraintes posées par la situation exceptionnelle de la pandémie du Coronavirus qui sévit au Sénégal depuis le 2 mars, ont-ils précisé dans un communiqué.    L’objectif de ce projet, ajoute la même source est "d’inciter les acteurs culturels à adopter de nouvelles méthodes et concepts afin de pouvoir maintenir leur position dans le contexte sanitaire contraignant".    Il vise à "réunir des acteurs de différentes disciplines et inculquer un état d’esprit d’innovation et de collaboration par le partage d’expériences, de données et de connaissances", a dit Mélanie Sadio Goudiaby, conseillère à la délégation Wallonie Bruxelles de Dakar.    Elle a ajouté que le projet veut "tester et développer de nouvelles approches et de nouveaux modèles de commercialisation pour la création, la distribution et la promotion de contenu, en tirant parti des technologies numériques et en tenant compte des nouveaux modèles et comportements d’audience".     "Lëlu di wajal’art" compte financer au maximum dix projets pour une valeur globale de 50.000 Euros, soit 32 millions 797 mille 850 francs CFA, a-t-elle fait savoir.    La subvention par artiste est plafonnée à 5 mille Euros, soit 3 millions 275 mille francs Cfa, a-t-elle expliqué, ajoutant que les artistes peuvent postuler jusqu’au 24 mai et les projets doivent être exécuté du 1er juin au 31 décembre prochain.    Quant à la "Bourses creativity is life" (la créativité en résidence) lancée par l’organisation belge de développement culturel "Africalia" elle vise à "soutenir les artistes africains et la créativité", a-t-elle renseigné.   L’organisation est convaincue que les opérateurs créatifs doivent être partie prenante dans la construction du monde de demain et dans cette optique, a-t-on souligné dans le dossier. Ce programme de bourses souhaite ainsi "soutenir une dynamique constructive, positive et résolument tournée vers l’avenir", selon elle.   "Ce temps de crise sans manifestations culturelles peut alors également amener à rechercher d’autres moyens afin de permettre aux artistes de continuer à créer. Ce programme de bourses +Creativity is Life+ propose une forme de résidence créative", ont encore expliqué les initiateurs.    Africalia a invité les artistes à apporter une réflexion créative face à cette situation inédite, ou encore, à proposer une vision, des idées concernant l’après-crise.    Les candidats ont jusqu’au 2 juin prochain pour postuler. L’organisme belge ambitionne d’attribuer 50 bourses pour une subvention de 1500 Euros par projet.    Des pays comme le Burkina Faso, la République démocratique du Congo, le Rwanda, Kenya, Zimbabwe et Ouganda sont concernés par ce programme.