Keur Momar Sarr : la mairie veillera au respect des mesures d’hygiène dans les marchés

Social

Keur Momar Sarr, 14 mai (APS) - La commune de Keur Momar Sarr (nord) prendra les dispositions nécessaires pour faire respecter les mesures d’hygiène et les gestes barrières, pendant la réouverture de ses marchés hebdomadaires, a assuré jeudi son maire, Dioumorou Ka.   ‘’Hier [mercredi], nous avons tenu une réunion avec le sous-préfet (...). Et nous sommes en train de réfléchir aux dispositions à mettre en place pour un respect des mesures sanitaires, dans les ‘loumas’ (marchés hebdomadaires)’’, a dit M. Ka.   Il intervenait à la réception des denrées alimentaires et des produits désinfectants offerts à 200 ménages de Keur Momar Sarr par deux entreprises pour atténuer les effets de la pandémie de Covid-19 sur les populations de la commune.   Les dons viennent de la Société nationale des eaux du Sénégal et de l'entreprise Vinci Energies Sénégal, une entreprise marocaine intervenant dans la construction de la troisième usine de traitement d’eau potable de Keur Momar Sarr.   ‘’Notre marché reçoit beaucoup de monde venant de diverses localités’’, a rappelé Dioumorou Ka, insistant sur la volonté de la mairie de veiller fermement au respect des mesures d’hygiène.   Le président de la République a annoncé lundi un ‘’assouplissement’’ de certaines mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence. Il a autorisé la réouverture des marchés hebdomadaires ‘’dans les limites de chaque département’’.   Selon Dioumorou Ka, les populations de Keur Momar Sarr éprouvaient beaucoup de difficultés pour s’approvisionner en denrées alimentaires après la fermeture des marchés hebdomadaires.   Il a salué les efforts fournis par l’Etat dans la gestion de la pandémie de Covid-19 et a invité les ‘’bonnes volontés’’ à soutenir les démunis.   Il a plaidé, par ailleurs, pour un meilleur accès des populations locales à l’eau potable. Selon lui, 44% des habitants de Keur Momar Sarr n’ont pas accès à l’eau, malgré la construction d’une usine de traitement d’eau potable dans la commune. ‘’Nous demandons de l’aide dans ce domaine’’, a-t-il dit.