Covid-19: Cuba ne cherche pas une reconnaissance avec l'envoi de missions médicales (diplomate)

International

Dakar, 13 avr (APS) – Cuba, réputé pour son système de santé, ne cherche pas une reconnaissance en envoyant des missions médicales à des pays frappés par le Covid-19, a indiqué son ambassadrice au Sénégal, Saylin Sánchez Portero, relevant que l’Ile a toujours été récompensée par des positions et des actions de solidarité de toutes sortes dont son peuple apprécie profondément et n'oubliera jamais. Cuba n'aide pas les autres pays du monde pour être reconnu. Cependant, ce geste de Cuba, toujours fraternel, toujours utile, a historiquement été récompensé par des positions et des actions de solidarité de toutes sortes envers l'île, dont le peuple cubain apprécie profondément et n'oubliera jamais, a-t-elle notamment déclaré.   La diplomate cubaine s’exprimant lors d’un entretien avec l’APS, réagissait à l’envoi par son pays de personnel et du matériel médical à plusieurs pays d’Amérique latine et d’Europe dont l’Italie, dans la lutte contre le coronavirus.   Saylin Sánchez Portero a souligné que dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 et à la demande des gouvernements respectifs, Cuba a envoyé des missions médicales spéciales qui collaborent avec plusieurs pays d'Amérique Latine (Suriname, Grenade, Venezuela, Nicaragua, Jamaïque, Belize, Saint-Vincent -et-les Grenadines, Sainte-Lucie, Haïti, Dominique, Saint-Kitts-et-Nevis, Antigua-et-Barbuda).   Cuba a aussi envoyé une mission médicale et du matériel médical en Italie, dans la région de Lombardie (épicentre de la maladie), en Andorre, dans d’autres Etats européens et en Angola, dans un effort solidaire pour faire face à cette pandémie, a fait savoir la diplomate cubaine.   A cela, je dois ajouter qu'il existait déjà des brigades médicales établies dans différents pays dont le personnel a été mis à la disposition des autorités sanitaires des pays respectifs pour agir ensemble et en coordination dans la lutte contre l'épidémie, a dit Saylin Sánchez Portero.   Cuba a gagné en prestige grâce aux résultats concrets obtenus au cours de toutes ces années, principalement dans les domaines de la santé publique, de l'éducation et des sports, avec des indicateurs bien supérieurs à ce qu'un pays sous-développé peut montrer, en surmontant les sévères limitations imposées par le blocus américain, qui a été permanent et de plus en plus agressif, s’est-elle félicitée.   L’ambassadrice a soutenu que son pays est solidaire car cette attitude ‘’fait partie de l'essence de son projet révolutionnaire’’. ‘’Et, je crois que chaque pays qui place l'homme au centre de son attention doit pouvoir l'apprécier, a-t-elle expliqué.    Cuba répond avec son geste de solidarité et reçoit également l'aide de pays amis, comme la récente donation reçue du gouvernement chinois, qui à son tour a montré son appréciation pour le soutien de Cuba au peuple chinois dès le début de la maladie et la disposition permanente à aider ce pays frère à tout moment, a-t-elle dit.   La diplomate a rappelé que de 1963 à nos jours, plus de 400 000 professionnels de la santé de son pays ont été présents dans 164 pays de tous les continents. En plus, 35 613 professionnels de la santé de 138 pays ont été formés gratuitement à Cuba.   Selon elle, en juillet 2019, a eu lieu la 15eme remise des diplômes de l'école latino-américaine de médecine, au cours de laquelle 500 nouveaux médecins de 84 pays ont obtenu leurs diplômes. Ce qui a permis à ce centre d'atteindre 29639 diplômés de 115 pays.   A Cuba, a-t-elle expliqué, il a été créé en septembre 2005, le contingent international de médecins spécialisés dans les situations de catastrophe et des épidémies graves, composé de personnel médical qualifié et spécialement formé pour coopérer immédiatement, dans n'importe quel pays qui est confronté à des situations de catastrophe ou d'épidémies graves.   SG/OID