Couvre-feu : 211 personnes interpellées et 328 véhicules immobilisés à Mbour (gendarmerie)

Société

Mbour, 31 mars (APS) – Le commandant de la compagnie de Gendarmerie de Mbour (ouest), le capitaine Christelle Pauline Kantoussan, a révélé que, durant la période de l’état d’urgence, ses unités ont procédé à l’interpellation de 211 personnes, l’immobilisation de 328 véhicules, 21 motos et deux véhicules hippomobiles. Invitant ‘’tout le monde’’ à être des acteurs de la lutte contre le coronavirus, elle a encore rappelé que pour les personnes qui ne respecteraient pas les mesures édictées, il y a des sanctions prévues allant d’une amende pécuniaire à l’emprisonnement. ‘’Au début de l’apparition de la maladie, on disait que, peut-être ça n’arrivera pas au Sénégal, mais aujourd’hui, on la vit parce qu’elle est là, bien présente, avec chaque jour de nouveaux cas’’, a insisté l’officier de gendarmerie, mardi, sur Mbour TV, un organe privé basé à dans la capitale de la Petite-Côte. Selon elle, ‘’la lutte n’appartient ni au ministère de la Santé et de l’Action sociale encore moins aux forces de défense et de sécurité’’. Mais ‘’chaque sénégalaise et chaque sénégalais doit être un acteur de la lutte, en respectant les mesures édictées par les autorités’’, a-t-elle indiqué. Sur l’état d’urgence qui est actuellement en cours sur toute l’étendue du territoire sénégalais avec comme conséquence principale, le couvre-feu, le commandant la compagnie de Gendarmerie de Mbour renseigne que depuis le début de cette mesure, ‘’un important dispositif’’ a été mis en place au niveau du département. ‘’Cet important dispositif a pour objectif de faire appliquer les différentes mesures et arrêtés qui ont été pris, aussi bien au niveau national que départemental. Ce qui fait que chaque jour, les gendarmes sont déployés sur le terrain, avec un dispositif sécuritaire très important qui nous permet de faire appliquer les règles de l’état d’urgence’’, a-t-elle expliqué. ‘’Actuellement, le personnel de toutes les unités de la compagnie de Gendarmerie est engagé, notamment le personnel des brigades territoriales et celui des brigades de proximité. Nous disposons aussi d’un renfort de l’escadron mobile qui est basé à Thiès’’, signale le capitaine.