Covid-19 : la directrice de l’hôpital régional se félicite de la paix sociale retrouvée

Santé

Kaolack, 31 mars (APS) - Mme Khadidiatou Sarr Kébé, directrice de l’hôpital El Hadj Ibrahima Niass de Kaolack a vivement loué le coaching du président du conseil d’administration de l’établissement Baba Ndiaye qui leur a permis de retrouver la paix sociale dans cet établissement de santé. ‘’Si depuis quatorze mois, nous n’avons aucun problème au sein de l’hôpital, c’et grâce à son coaching’’, a dit Mme Kébé en marge d’une cérémonie de don du Conseil départemental dirigé par M. Baba Ndiaye. ‘’A chaque fois que nous le saisissons pour un avis, il nous donne des orientations inattendues qui en fin de compte règle beaucoup de problème’’, déclare la directrice de l’hôpital régional saluant ‘’la paix sociale retrouvée’’. Cette structure sanitaire faisait il y a quelques mois l'actualité avec un bras de fer permanent entre la direction et les agents. Elle se félicite aussi du choix fait par le président du conseil d’administration de la saisir pour avoir une idée des besoins de l’établissement avant de procéder à l’achat de ces produits constituent en grande partie de gangs. ‘’Les gangs m’empêchaient de dormir et je n’imaginais pas un seul instant avoir une rupture de gangs élément indispensable pour les médecins’’, a dit Mme Kébé fière de cette acquisition de 15 mille unités sur les 25 mille achetés par le conseil départemental qui a aussi ciblé d’autres structures sanitaires.  Quant au président du conseil départemental Baba Ndiaye, il a noté que cette action est la deuxième d’envergure de son institution depuis le début de cette pandémie. Pour cette fois, il a ciblé les commissariats de police, l’administration, la région médiale et les structures sanitaires de Kaolack et Ndoffane où il va procéder à une cérémonie de remise après celle de l’hôpital régional. Dans la journée, l’hôpital régional a aussi reçu une délégation qui au non de Me Nafissatou Cissé a procédé à la remis de matériel médical et de produits hygiéniques dans le cadre de la lutte contre le covid-19.