Covid-19 : La BCEAO va encourager les paiements digitaux

Economie

Dakar, 21 mars (APS) - La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) a annoncé samedi, sa décision, de mener des négociations avec les entreprises d'émission de monnaie électronique en vue de réduire les coûts des transactions et encourager les populations à une plus grande utilisation des moyens de paiement digitaux pour mieux limiter les contacts et les déplacements.   La BCEAO a décidé "d'approvisionner les banques en billets en quantité et en qualité suffisantes, afin de leur permettre d'assurer un fonctionnement satisfaisant des guichets automatiques de banques (GAB)", indique un communiqué sur les conséquences du coronavirus reçu à l'APS.   Elle prévoit d'organiser, au besoin, le réaménagement du calendrier d'émission des titres publics sur le marché financier régional, précise la même source.    "La Banque Centrale réaffirme sa détermination à prendre toutes autres mesures qui s'avéreraient nécessaires, dans le cadre de sa mission, pour contrer les effets néfastes de la pandémie du Covid-19 sur les économies de l'Union", lit-on dans le communiqué.   L’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) se caractérise par la reconnaissance d’une même unité monétaire, le franc de la Communauté Financière Africaine (F.CFA), dont l’émission est confiée à la BCEAO.   L’UMOA comprend actuellement le Bénin, le Burkina, la Côte-d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.