Kaffrine : des journalistes sensibilisés sur la gestion du Covid-19

Formation

 Kaffrine, 19 mars (APS) – Une vingtaine de journalistes et d’acteurs des médias de la région de Kaffrine (centre) ont participé jeudi à un atelier de sensibilisation et d’information sur la gestion de l’épidémie du Covid-19, à l’initiative de la région médicale de Kaffrine, a constaté l’APS.   ‘’La rencontre a permis de sensibiliser les journalistes sur la gestion de l’épidémie du Covid-19 dans la région de Kaffrine. Elle a permis de rappeler à ces acteurs des médias les mesures à prendre pour faire face à cette maladie’’, a expliqué le médecin-chef de la région de Kaffrine, Dr Moustapha Diop, en présence du chef de la brigade régionale de l’hygiène, capitaine Mamadou Sène.   Le Dr Moustapha Diop souligne que les acteurs de la presse constituent des partenaires incontournables dans la gestion de la pandémie. Il a précisé que la communication est ‘’le premier axe dans la riposte contre l’épidémie.   Cette rencontre avec les acteurs de la presse s’inscrit dans le cadre de la mise en place du plan de riposte contre la pandémie de maladie à coronavirus par la région médicale en rapport avec le gouverneur, de Kaffrine, William Manel.   Moustapha Diop a rappelé la ‘’position géographique particulière’’ de la région,  ‘’voisine de la Gambie’’ et située dans une zone relativement proche de Touba (centre), où plusieurs cas de contamination ont été recensés. En raison de la position géographique de Kaffrine, il est clair que ‘’nous sommes donc une région à haut risque’’, a-t-il souligné.   Cet atelier de sensibilisation sur le COVID 19 a été l’occasion pour la région médicale de Kaffrine de partager avec les journalistes et acteurs des médias, toutes les informations par rapport à la situation nationale et régionale.    Le Dr Moustapha Diop a demandé aux radios communautaires de dédier des tranches horaires à la pandémie, afin de donner la bonne information pour, dit-il, le bien-être des populations.    ‘’Dès demain [vendredi], nous allons partir à la frontière au niveau de Maka-Gouye, dans le département de Koungheul, pour voir les dispositifs frontaliers et voir avec les partenaires-la police des frontières- comment conjuguer nos efforts pour répondre de la façon la plus efficace à la riposte contre cette pandémie’’, a-t-il informé.    Il assure que la région médicale de Kaffrine va renforcer davantage les mesures de prévention et les dispositifs au niveau des axes frontaliers.