Gervais Martel : ‘’El Hadj Diouf, un fou sympa’’

Football

Dakar, 16 mars (APS) – L’ancien attaquant sénégalais du RC Lens (France) El Hadj Diouf est un ‘’fou sympa’’ qui savait tout faire avec un ballon de football, s’est souvenu  l'ancien président de ce club, Gervais Martel. ‘’Au RC Lens, à l’époque, il tenait à lui tout seul notre attaque parce qu’on jouait en 4-3-2-1. Il est capable de tout faire, c’est un footballeur exceptionnel’’, s’est enthousiasmé M. Martel dans un entretien exclusif avec l’APS. Avec le RC Lens en 2002, Diouf a été vice-champion de France et a joué la finale de la CAN la même année avec le Sénégal. C’est aussi une personnalité très attachante, a ajouté Gervais Martel. Il assure n’avoir jamais eu de problème avec celui qui était décrit comme un "bad boy dans la presse française à l’époque. ‘’En fait, nul n’est parfait et moi j’ai su lui parler et il a su bien me rendre mon amour pour lui’’, a-t-il dit. Il a  rappelé que le double Ballon d’or africain l’appelait affectueusement ‘’Papy Gervais’’. ‘’Avec lui, je n’ai eu que de la joie et on s’appelle encore jusqu’à nos jours’’, a insisté Gervais Martel, qui a présidé aux destinées du RC Lens pendant 30 ans. De Pape Bouba Diop, le premier buteur du Sénégal à la coupe du monde 2002, Gervais Martel parle d’un  ‘’super mec’’. Il souligne que ‘’Ferdinand Coly [...] était un mec en or, super intelligent et très réfléchi’’. ‘’Coly, je l’ai recruté à Châteauroux et j’ai dit que ce footballeur, il fallait l’amener et le faire jouer au RC Lens. Et l’histoire m’a donné raison, puisque j’ai vu un mec droit, toujours respectueux’’, a-t-il dit. Le milieu de terrain Pape Sarr, qui est aussi venu de Saint-Etienne, faisait partie du groupe, a ajouté Martel. Il a rappelé qu'il a commencé à recruter des footballeurs sénégalais avec Jules Bocandé, ancien du FC Metz et du PSG. ‘’C’est une personne à l’humanité incroyable, un super professionnel qui prenait de son temps pour venir encourager les plus jeunes footballeur, c’était un seigneur’’, a-t-il, qualifiant le décès de l’ancien capitaine des Lions de grosse perte pour le football. Parlant d'Avenir de Dakar (National 2), club auquel il s’est lié, le dirigeant français indique que l’objectif est de jouer dans l’élite dans les années à venir. ‘’Nous voulons aussi créer notre centre de formation à Thiès, à Keur Massar et probablement à Dakar’’, a-t-il ajouté. Il précise que l’objectif est d’avoir des antennes d’Avenir dans ces zones. Dans un premier temps, Gervais Martel qui est reparti dimanche à Dakar, a prévu d’apporter du gazon synthétique pour Avenir de Dakar. ‘’Ce sera l’occasion de donner la possibilité à ces jeunes footballeurs de pouvoir évoluer sur des belles aires de jeu’’, a-t-il dit, félicitant les autorités aéroportuaires sénégalaises de la bonne gestion du coronavirus. ‘’Quand nous avons atterri, elles ont pris notre température’’, a rappelé Gervais Martel, arrivé en début de semaine dernière dans la capitale sénégalaise.