La région de Saint-Louis est à l’avant-garde du combat contre la corruption et la fraude, selon un officiel

Economie

Saint-Louis, 4 mars (APS) - Mamadou Kassé, conseiller technique chargé de la communication, auprès de la présidente de l’office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC), a souligné mercredi que ‘’la région de Saint-Louis, est à l’avant-garde du combat contre la corruption et pour la soumission aux critères d’assujettissement’’. Selon lui, la région affiche également une situation ‘’acceptable et est en pôle position, avec un répondant positif de ces acteurs qui sont réceptifs aux missions et directives de l’OFNAC’’. Mamadou Kassé s’exprimait lors d’un atelier d’échanges et de sensibilisation avec les ordinateurs et comptables publics sur le système sénégalais de déclaration de patrimoine, présidé par l’adjoint au gouverneur, en charge des affaires administratives, Khadim Hann, et le chef de département déclaration de patrimoine, Mme Aminatou Diop. Il a par ailleurs relevé que l’ensemble des acteurs de Saint-Louis ont répondu positivement et ont été bien sensibilisés sur cette question de déclaration de patrimoine. Selon lui, des recommandations et suggestions sont aussi enregistrées, avec des réactions positives sur la façon dont les acteurs doivent se comporter face à cette déclaration de patrimoine. Le conseiller technique a relevé que l’atelier a aussi permis de revisiter les textes de l’OFNAC et de les adapter à l’acte 3 de la décentralisation, pour la promotion des politiques publiques. ‘’La déclaration patrimoine est acte de présence, pour permettre à l’état de disposer de ses ressources et de les utiliser à bon escients’’, a-t-il noté. L’atelier a parmi aux participants d’établir un projet de liste de toutes les structures et fonctions qui sont concernées par la déclaration de patrimoine, en application du critère financier, mais aussi d’identifier toutes les structures qui gèrent des opérations financières qui atteignent un milliard de francs CFA, dans la région de Saint-Louis. Les observations et recommandations des ordonnateurs et comptables publics ont été enregistrés, pour une amélioration des textes sur la déclaration de patrimoine (DP). Ils ont également proposé un projet de liste au ministre des finances et du budget pour validation et préparation du projet de décret fixant la liste des assujettis conformément à l’article 7 de ladite loi.