"Act4 community", un espace de dialogue dédié à la communauté (responsable)

International

De l'envoyée spéciale de l'APS: Sokhna Bator Sall Ben Guérir (Maroc), 4 mars (APS) - "Act4 community", une initiative pilotée par OCP groupe, la société marocaine officiant dans l’exploitation et la commercialisation de phosphate, est un espace de dialogue permettant de consolider et de développer de manière collective les bonnes pratiques pour la communauté, a indiqué une de ses responsables, Lamyae Madoche.   "C’est un espace de co-construction en vue de consolider et développer de nouvelles initiatives et pratiques co constructives pour la communauté", a-t-elle expliqué, mardi, en marge de l’ouverture, à Ben Guérir, de cette première édition du forum "Act4 community", ’Act4 community’’, une initiative de volontariat d’entreprises et de mécénat, de compétences.   Cette initiative, dit-elle, est fondé sur l’écoute, le partage et la recherche de l’impact positif et durable que l’OCP place au cœur de cette rencontre prévue pour deux jours (du 3 au 4).    Elle a expliqué que cette initiative tourne autour de quatre axes, citant la valorisation agricole des terrains miniers par les communautés locales dont l’objectif est d’expérimenter des cultures alternatives et des techniques innovantes, etc.    L’autre volet consacre la création d’un écosystème générateur de valeur économique locale, a-t-elle dit, soulignant que l’ambition est de forer des entreprises et des coopératives locales pour leur permettre de capturer les opportunités business du groupe et son écosystème.    "L’idée aussi est d’incuber de nouvelles entreprises et coopératives autour des opportunités", a précisé Mme Lamyae.    De plus, a-t-elle ajouté, le développement des talents des jeunes et leur créativité par la culture et le sport, reste également un des axes de cette initiative inclusive développée.    Selon lui, ce volet se résume au co-développement avec les acteurs culturels locaux d’un programme culturel intégré et de proximité pour les jeunes des territoires mais aussi des capacités des jeunes par le sport de proximité.    Le dernier axe concerne l’amélioration des conditions de vie des populations à travers des programmes socio-économiques intégrés dans les communes riveraines avec les populations locales autour des exploitations et l’aménagement durable des villes minières, a-t-elle fait savoir.    La culture du quinoa, une céréale locale, a un impact dans les terres arides et à très forte valeur ajoutée au Maroc, a pour sa part indiqué Zeineb Riayat, jeune agricultrice, présidente de la coopérative agricole, "la vision" qui intervenait auparavant dans l’aviculture.   "Nous travaillons dans de petites parcelles d’expérimentation avant de collaborer avec l’équipe d’Act4 community en vue de bénéficier d’un appui technique et administratif en créant cette coopérative qui regroupe des femmes et des jeunes agriculteurs", a présenté Mme Rhiyat.    Selon elle, cette initiative de l'OCP groupe, a-t-elle ajouté, leur a permis de dupliquer la culture du quinoa sur près de 150 hectares.    "Nous avons décidé de travailler sur la valorisation de nos produits. Nous travaillons sur des unités de transformation de cette céréale", a indiqué cette jeune agricultrice, affichant toute sa passion cette activité qui l’a pratiquée depuis plusieurs années.