Les Journées mensuelles de nettoiement, une action de rupture à pérenniser (gouverneur)

Environnement

  Louga, 4 jan (APS) - Les Journées mensuelles de nettoiement lancées samedi par le président de la République sont une ‘’action de rupture’’ qu’il faut ‘’pérenniser’’, estime le gouverneur de la région de Louga (nord), El Hadji Bouya Amar.   ‘’Le président de la République a mené, cette fois-ci, une action de rupture. Ce que nous voulons, à travers ces journées de nettoiement, c’est une action de rupture. Il n’est plus question de laisser le pays et les villes dans l’état dans lequel ils se trouvent’’, a dit M. Amar lors du lancement, à Louga, de l’opération ‘’Sénégal propre’’, une initiative du président de la Rpéublique.   ‘’La première compétence des communes, c’est le nettoiement. Mais elles sont des moyens [insuffisants]. L’Etat va les aider à relever ce défi. Nous allons aussi travailler avec les populations pour encourager les citoyens à rendre leur environnement propre’’, a assuré M. Amar en présence du du préfet de Louga, Mamadou Khouma, de plusieurs responsables des services décentralisés de l’Etat et de Ndiaga Diop, adjoint du maire de la ville.   Il estime que ‘’chaque citoyen a le devoir de nettoyer sa maison’’. ‘’Et si tout le monde le fait, la ville sera propre.’’   L’opération de nettoiements sera menée dans tous les trois départements de la région, a assuré El Hadji Bouya Amar, souhaite la ‘’pérennisation’’ de cette initiatives.   La mairie de Louga a promis d’aider à la mise en œuvre de cette initiative, dans la commune, par la ‘’sensibilisation’’ des populations.   ‘’C’est quelque chose qui se fait depuis très longtemps à Louga, à travers la commission chargée de l’environnement à la mairie’’, a assuré Ndiaga Diop, invitant les Lougatois à ‘’ne pas salir’’ et à ‘’nettoyer’’.