L’opposition en ordre de bataille pour les élections locales

Politique

SENEGAL – POLITIQUE     Ces responsables politiques qui participaient à une rencontre pour un partage d’expériences et de convictions par rapport aux enjeux politiques, ont estimé que l’occasion est arrivée de se départir des intérêts personnels et d’aller vers un cadre convivial, communal et départemental. Selon le Dr Amath Niang, responsable du Parti « Souxali Njarem », Diourbel est en phase de prendre ses responsabilités pour se frayer un chemin et un devenir prospère. « On voit l’engagement des acteurs politiques et des partis qui ont eu à fédérer leurs forces lors de l’élection présidentielle. La commune de Diourbel est majoritaire et il n’y a pas de raison que cela ne puisse se concrétiser par rapport  à ce qui nous attend », a –t-il dit. Plusieurs questions relatives au renvoi des élections, aux modifications apportées au code électoral, à la caution, au parrainage etc. … ont été abordées. A ce niveau, le rapporteur de la séance Déthié Diouf a beaucoup insisté sur les nouveaux enjeux, notamment au suffrage direct avec le choix de la tête de liste qui va incarner la personnalité de la mairie. ID