Négociations sur le climat : les ministres africains harmonisent leurs positions (Abdou Karim Sall)

Environnement

De l'Envoyée spéciale de l'APS: Sokhna Bator Sall Madrid, 8 dec (APS)- Les ministres africains en charge de l’Environnement et du Développement durable, harmonisent leurs positions pour parler d’une seule voix au nom du continent ainsi avoir, une ‘’bonne’’ position lors des négociations sur le climat, a fait savoir, Abdou Karim Sall. Cette réunion a permis à l'ensemble des délégations africaines de décider d'harmoniser leurs positions afin que lors du segment haut niveau pour que nous puissions parler d'une seule voix pour l'Afrique a annoncé le ministre de l'Environnement et du Développement durable. Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, s’exprimait, juste à sa sortie d’une réunion, tenue avec ses homologues, en marge de la conférence des parties de la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, prévue du 2 au 13 décembre, à Madrid. Cette rencontre de la conférence africaine des ministres de l’Environnement (AMCEN) est une tradition lors des conférences des parties des Nations unies sur le climat dont la 25ème édition se teint depuis lundi, dans la capitale espagnole, (COP 25). M. Sall, est revenu sur les cinq points de négociations notamment le transfert de technologies, la finance climatique, les mécanismes du marché à carbone, le Fonds d’adaptation et l’Article 6 de l’Accord de Paris. Cet article qui parle généralement de la contribution déterminée nationale (CDN), un référentiel dans lequel, chaque pays décline ses engagements en termes de lutte face aux effets du climat. ‘’Ces CDN doivent être déposées au premier trimestre de l’année 2020 mais, il y a un préalable car, il faut que l’on ait de la visibilité à long terme avant de pouvoir s’engager et aussi nos Etats’’ a précisé le ministre sénégalais de l’Environnement. Pour le Sénégal, a- t-il indiqué, ‘’nous avons déjà le projet de CDN qui doit être validées par nos autorités avant qu’elles ne soient transmises aux instances internationales.