La gestion durable des écosystèmes dans les zones arides et semi arides au cœur d’un atelier sur les écosystèmes des terres arides en Afrique.

Développement Durable

Dakar, le 23 sept (APS)- La gestion durable des écosystèmes dans les zones arides et semi arides est l’une des questions majeures de cet atelier régional africain du Programme mondial sur les écosystèmes des terres arides et de la conférence sur le climat, les écosystèmes et les moyens de subsistance en Afrique, a rappelé le professeur Amadou Thierno Gaye, Directeur de l'Ecole Supérieure Polytechnique (ESP). Il s’exprimé à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de l’atelier régional africain du Programme mondial sur les écosystèmes des terres arides, organisé par L’Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal (ANSTS) en collaboration avec l’Académie des sciences de Chine (CAS). L’objectif de l’atelier/conférence proposer est d’explorer un mécanisme permanent pour le partenariat afin de soutenir la coopération sino-africaine dans la poursuite des objectifs de développement durable. Pour le professeur Amadou Thierno Gaye, Les écosystèmes jouent un rôle très important, elle stabilise le climat et offre des moyens de subsistance aux populations et constituent des endroits très précieux pour la biodiversité mondiale Ainsi l’une des objectifs de cette rencontre est de susciter l’engagement et les retours d’expérience des chercheurs locaux et des parties prenantes en Afrique à travers divers évaluation de ce qui est connu localement, afin d’apporter une contribution significative au projet existant.’’, a-t-il indiqué. Il précise toutefois que des résultats pragmatique et concret seront attendus de cette atelier’’ ainsi que ‘’la mise en œuvre d’un programme de recherche à long terme, de cette manière, ces rencontres qui regrouperont des experts africains et chinois aboutiront à la proposition d’actions prioritaires pour la coopération sino-africaine en matière d’innovation scientifique et technologique