Moustapha Seck ne dit pas non à un retour au Sénégal

Football

Dakar, 29 jan (APS) – Moustapha Seck, l’ancien entraîneur de l’équipe nationale locale, qui dirige actuellement le club de Tevragh Zeina (Mauritanie), après avoir entrainé le Soumba FC (Guinée), pense à un retour prochain dans le football national. Je n’ai pas coupé les ponts définitivement, je n’ai pris que trois ans de disponibilité et tôt ou tard je ferai le retour à la maison, a expliqué le technicien sénégalais qui, après une saison à la tête du Soumba FC de Guinée, dirige l’équipe mauritanienne de Tevragh Zeina ‘’en phase de reconstruction’’. Que ce soit en Guinée et actuellement en Mauritanie, ce sont de belles aventures humaines et techniques mais tôt ou tard, je reviendrai’’, a assuré le technicien qui a entrainé plusieurs clubs sénégalais. De l’AS Saloum au Teungueth FC qu’il a fait monter de la division 3 à la Ligue 1, le technicien sénégalais qui a eu ‘’le bonheur’’ de diriger l’équipe nationale locale de 2014 à 2017, a aussi coaché les clubs de l’AS Pikine, de Niary Tally et de Guédiawaye FC entre autres. Actuellement, je continue de faire mon métier et en plus de l’aspect technique, je m’enrichis sur le plan humain’’, a dit le technicien sénégalais qui a signé un contrat d’un avec le Tevragh-Zeina. En Mauritanie, je n’ai pas mis beaucoup de temps à m’adapter parce qu’il n’y a pas de problèmes linguistiques avec le wolof parmi les langues les plus parlées, a indiqué le natif du Cayor en plein pays wolof au Sénégal. Et aussi, toujours sur le plan humain, j’ai rencontré des personnes très croyantes qui ont une pratique religieuse chevillée au corps, a-t-il fait savoir remarquant que la religion est partout présente. Après les séances d’entraînement, chaque joueur prend sa petite bouteille d’eau pour faire ses ablutions et se consacrer à son Créateur’’, a-t-il fait savoir. Et sur le plan technique, il y a un grand besoin d’expliquer au footballeur mauritanien la nécessité de se renforcer physiquement’’, a-t-il dit estimant que ce travail semble être négligé. Mais la chose positive, ils sont à l’écoute et ont soif d’apprendre’’, a-t-il par ailleurs ajouté. Le Tevragh Zeina qui a fait match nul 2-2 contre Tidjikja, dimanche dernier lors de la 14-ème journée est 3-ème de la Super D1 après 14 journées de championnat à deux points du leader, Nouakchott Kings, 27 points. SD/OID