Ces footballeurs partagés entre Lions et Mourabitounes

Football

Dakar, 21 jan (APS) - Des footballeurs professionnels nés en France ont souvent hésité entre les deux sélections de la Mauritanie et du Sénégal au moment de faire un choix pour leur carrière internationale, à l’image de Sada Thioub, l’attaquant de Nîmes (élite française).  Grande révélation du début de saison 2018-2019 de Ligue 1 française, l’attaquant de Nîmes a fait un véritable appel du pied au sélectionneur national, Aliou Cissé, pour rejoindre la Tanière.   Dans un entretien publié dans le quotidien L’Observateur, l’attaquant nîmois a affiché sa volonté de jouer avec les Lions du Sénégal qui, en ces moments, disposent de l’un des effectifs les plus riches du continent africain.   Des journalistes très au fait du football africain ont pourtant annoncé récemment l’existence de contacts entre l’attaquant de 23 ans et des dirigeants du football mauritanien.   Malgré cet appel du pied et des performances de haut vol en début de saison avec Nîmes, Sada Thioub attend encore un signe positif du sélectionneur national, Aliou Cissé.   Bien avant Sada Thioub qui a joué à Nice, à Guingamp et à Bastia avant de porter le maillot du promu depuis 2016, la Fédération mauritanienne avait scruté la piste menant au gardien de but Bingourou Kamara (RC Strasbourg, France) dont le père est Mauritanien.   Les contacts avaient été noués bien avant l’arrivée du natif de Longjumeau au RC Strasbourg, en 2017.   Kamara a démarré sa carrière professionnelle à Tours en Ligue 2 française et a joué pour les sélections de jeunes en France.   Actuel numéro 2 à Strasbourg, le gardien de 22 ans ne perd pas l’espoir de gagner une place de titulaire dans son club et aspirer à une sélection chez les Lions. Mais dans un entretien publié ce lundi dans le quotidien Record, il  dit hésiter encore un peu.   "Je réfléchis un peu, avec le fait que je ne joue pas beaucoup en club. Après, si le Sénégal m’appelle, c’est sûr que je vais venir", a-t-il ajouté dans le même entretien.    Il signale avoir évoqué la question de la sélection nationale avec Kader Mangane.   Le défenseur international à la retraite est coordonnateur au RC Strasbourg depuis la fin de sa carrière la saison dernière.   De même, le Bordelais Younouss Sankharé était, selon des sources sûres, écartelé entre les maillots de la Mauritanie et du Sénégal avant de se décider de jouer pour les Lions.   Présent lors des éliminatoires de la CAN 2017 et du Mondial 2018, le milieu de terrain qui a joué pour les sélections de jeunes en France, n’a finalement pas été retenu pour ces deux grandes compétitions par le sélectionneur national, Aliou Cissé.   Au contraire de ces joueurs, Jacob Ba, ancien défenseur de la Linguère de Saint-Louis, a opté pour la Mauritanie, après avoir joué plusieurs années en France et porté le maillot du Sénégal dans les petites catégories.