Coupe de la CAF : Abdoulaye Sarr invite le Jaraaf "à mettre de la vitesse dans le jeu"

International

Dakar, 17 jan (APS) - Abdoulaye Sarr, le directeur technique de Génération Foot (élite sénégalaise), adversaire de la RS Berkane (Maroc) la saison dernière en coupe de la CAF, invite l’équipe du Jaraaf "à mettre de la vitesse dans le jeu" pour avoir un bon résultat contre le club marocain qu’il rencontre samedi pour la manche retour du tour de cadrage de la même compétition."C’est une équipe avec des joueurs très athlétiques et il serait indiqué de mettre de la vitesse dans le jeu, en jouant dans le dos de sa défense", a suggéré le responsable technique de Génération Foot.Après avoir battu l’équipe marocaine 3-1 lors de la manche aller, Génération Foot avait perdu 0-2 la manche retour et s’est ainsi fait éliminer de la Coupe de la CAF, la saison dernière.L’ancien sélectionneur national, évoquant la rencontre retour de ce samedi entre la RS Berkane et le Jaraaf, estime que l’équipe sénégalaise doit contenir son adversaire, l’aspirer et trouver de l’espace dans le dos de sa défense."Il y a de la possibilité mais le Jaraaf doit être présent et gagner les duels en dépit de la qualité athlétique et physique de la RS Berkane, qui est forte sur les balles arrêtées’’, corners et coups francs, a analysé le technicien.Il a appelé joueurs et dirigeants du Jaraaf à se préparer à toutes les éventualités."La RS Berkane va tenter de pourrir l’atmosphère, ils useront de tous les subterfuges pour essayer de l’emporter", a dit le technicien sénégalais, rappelant que la RS Berkane avait par exemple mis à la disposition de Génération Foot un vieux bus pour son transport au Maroc."Non seulement ils n’étaient pas présents à l’aéroport à l’accueil, mais aussi nous n’avons même pas pu disposer de terrain d’entraînement l’avant-veille de la rencontre", a-t-il rappelé, soulignant que Génération Foot a été obligé de se rabattre sur la plage pour s’entraîner.Avec l’avance prise (2-0) à l’aller par le Jaraaf, "il y a moyen de se qualifier mais il faudrait être prêt à tous les niveaux et préparer les joueurs à souffrir pendant le match parce qu’il n’est pas exclu de devoir faire face à un arbitrage en leur faveur", a ajouté le technicien."A un certain moment donné de la partie, ils faisaient disparaître les ballons", s’est rappelé le directeur technique de Génération Foot.SD/BK