Evolution satisfaisante des ressources mobilisées en mars

Télécommunications

En effet, les ressources mobilisées se sont établies à 390,3 milliards à fin mars 2015 contre 337,6 milliards un an auparavant, soit une hausse de 15,6%, souligne indique la DPEE, dans son Point mensuel de conjoncture. Pour leur part, les dépenses totales et les prêts nets sont estimés provisoirement à 467,6 milliards à la fin du premier trimestre 2015 contre 403 milliards un an plus tôt, soit un accroissement de 16%, mentionne ce document reçu à l'APS. La même source relève que globalement, il ressort un déficit provisoire (dons compris) de 77,2 milliards de francs à fin mars 2015.