Michaëlle Jean salue "le calme et la sérénité" de la présidentielle togolaise

Télécommunications

"La secrétaire générale tient à +saluer l'esprit de responsabilité des électeurs et des électrices qui ont voté dans le calme et la sérénité ainsi que les acteurs politiques qui ont contribué à l'apaisement avant, pendant et après le scrutin+", rapporte ce communiqué reçu de ses services. Se basant sur "la proclamation, par la Cour constitutionnelle, des résultats définitifs de l'élection présidentielle du 25 avril 2015, la secrétaire générale de la Francophonie (…) félicite Faure Gnassingbé pour sa réélection à la présidence de la République du Togo", lit-on dans ce communiqué. "Michaëlle Jean, qui souligne la bonne coopération des organisations régionales et internationales (ONU, UA, CEDEAO, UEMOA et OIF) qui ont travaillé dans le cadre du comité ad-hoc pour la consolidation des résultats de l'élection et se sont mobilisées au plus haut niveau, attend le rapport circonstancié de la Mission d'information et de contacts qu'elle avait dépêchée à Lomé à l'occasion des élections", es-il écrit. Mme Jean "transmettra ses recommandations et sa disponibilité aux autorités togolaises afin de contribuer à renforcer davantage le processus démocratique ainsi que le processus de réconciliation nationale", ajoute la même source. La Cour constitutionnelle togolaise a validé, dimanche, la réélection contestée du président sortant Faure Gnassingbé avec 58,77 % des voix, contre 35,19% à son principal adversaire Jean-Pierre Fabre. Trois autres candidats d'opposition se présentaient, dont aucun n'a atteint 4%. Ce scrutin avait été contesté par l'opposition mais jugé acceptable par la communauté internationale. Mohammed Ibn Chambas, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest, par exemple, a estimé que cette élection constituait "une amélioration par rapport aux législatives de 2013". -