"La prévention du terrorisme justifie le soutien à l'opération saoudienne" (Mankeur Ndiaye)

Présidence de la République

Le Sénégal enverra 2.100 soldats en Arabie Saoudite, à la demande des autorités saoudiennes, a-t-il annoncé aux députés sénégalais. Le Sénégal a pris cette décision pour soutenir l'opération "Tempête décisive" lancée en mars dernier sous l'égide de l'Arabie saoudite, dans le but de remettre au pouvoir le président du Yémen, Abd Rabo Mansour Hadi, renversé par les rebelles houthis, a expliqué Mankeur Ndiaye. "Le Sénégal est donc bien dans son rôle. En sa qualité de chef d'Etat d'un pays cofondateur avec le Royaume d'Arabie Saoudite de l'Organisation de la coopération islamique, le président de la République se voit ainsi investi d'une mission de solidarité envers un des plus importants partenaires traditionnels du Sénégal mais aussi envers le monde musulman", a-t-il dit. Selon Mankeur Ndiaye, "l'engagement du Sénégal est naturellement conforme" aux dispositions de la Charte des Nations unies et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité adoptées sous le Chapitre VII de ladite Charte. "Cet engagement répond aux valeurs que le Sénégal défend et promeut au sein de la Oumah et dans le cadre de l'Organisation de la coopération islamique (OCI)", a indiqué le patron de la diplomatie sénégalaise. "Nous honorerons celui-ci car notre responsabilité au sein de l'ONU et de l'OCI nous le recommande", ainsi que "nos liens privilégiés, forts et d'une particularité exceptionnelle avec l'Arabie Saoudite, siège des deux Lieux Saints de l'Islam, auxquels le peuple sénégalais est particulièrement attaché (...), a-t-il conclu.