Gris Bordeaux domine Tyson

3

Les deux lutteurs restaient sur une longue série de défaites et avaient l'occasion de se relancer en partant de combat. La victoire est finalement allée à Gris Bordeaux dont la maîtrise d'un corps à corps de quelques minutes, a été fatal à Mohamed Ndao Tyson de Boul Falé. Ce succès permet au chef de file de l'écurie de Fass de renouer avec la victoire et de maintenir un peu plus la flamme de son écurie, après deux revers en début de saison (Papa Sow contre Lac de Guiers et Bruce Lee contre Baye Mandione). Cerise sur le gâteau, Gris Bordeaux conforte par cette victoire son statut de troisième "tigre de Fass", du nom de son écurie dont les résultats restaient pour le moins mitigés ces dernières années, au moins depuis la retraite de son champion emblématique, Moustapha Guèye, deuxième "tigre de Fass". Quant à Mohamed Ndao Tyson, de 43 ans, ce revers est peut-être la défaite de trop, si l'on sait que la dernière victoire de ce lutteur contre Moustapha Guèye, actuellement à la retraite, remonte à une décennie environ. Tyson peine depuis à renouer avec le goût de la victoire, alors que sa carrière se caractérisait jusque-là par une ascension éclair qui lui a permis de passer en revue et de batte un à un ses aînés dans l'arène, entre 1995 et le début des années 2000. Une fin de carrière quelque peu délicate pour un lutteur qui a révolutionné la lutte, de l'avis de la plupart des observateurs. Tyson est considéré comme celui qui a professionnalisé la pratique de cette discipline et son approche marketing au milieu des années 1990, au bénéfice des lutteurs dont les plus cotés ont vu leurs cachets enregistrer une hausse continue jusqu'à atteindre la barre des 100 millions.