Affaire Aïda Ndiongue : le verdict fixé au 28 mai

Déclaration de Politique Générale

Le procureur de la République avait requis 10 ans de prison ferme, la confiscation de tous leurs biens et 5 millions d'amende contre les prévenus. C'était lors de l'audience du mercredi 15 avril. Les avocats des prévenus ont tous demandé au juge et à ses conseillers de débouter l'Etat du Sénégal de toutes ses poursuites, trouvant le dossier vide. Sont poursuivis dans ce dossier du Plan Jaxaay, un programme de relogement des victimes des inondations entre 2005 et 2011 Aïda Ndiongue dite Astou, Abdou Aziz Diop, ex-directeur de cabinet du ministère de l'Urbanisme. Modou Sall, ancien secrétaire général dudit ministère et Amadou Ndiaye l'ex-ACP du projet. Les prévenus sont en détention préventive, depuis plus de deux ans.