Gestion rationnelle des ressources : les médias invités à jouer leur partition

Agriculture

"L'environnement ne figure pas en bonne place dans nos médias comme le débat politique (…). Les journalistes doivent constituer de relais puissants sur les informations environnementales", a-t-il déclaré. Le DG de l'APS intervenait lors de la cérémonie d'ouverture d'un atelier de partage sur la gestion de l'environnement à l'intention de ses agents. Cette rencontre est organisée en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer. "On va vers une cessation d'activités, parce qu'il y a une dégradation et une pression très forte sur les ressources halieutiques et forestières, a-t-il dit, en donnant l'exemple de localités sénégalaises telles que Joal, Popenguine et Saint Louis. Le repos biologique pour une régénération des ressources côtières et de la forêt n'est pas respecté. Il faut une exploitation durable et rationnelle des ressources", a plaidé Thierno Birahim Fall. Selon le directeur général de l'APS, gouvernants et élus locaux doivent affecter des ressources encore plus importantes à la gestion des problèmes environnementaux. De son coté, Ute Bocandé, la représentante de la Fondation Konrad Adenauer, a salué la collaboration entre cette fondation allemande et l'APS. Mme Bocandé a invité les participants à ce séminaire "à répercuter les résultats des travaux" à travers les différentes régions du Sénégal où ils interviennent.