Amadou Lamine Dieng prône la révision du statut institutionnel de l'ANEJ

Télécommunications

L'autre effort à faire, c'est sur le plan de la dignité institutionnelle de la structure (l'ANPEJ). Ce n'est pas un seul ministère qui a vocation la création d'emplois. Et si on veut réussir cette politique d'emploi, il faudrait que le niveau de dignité institutionnelle de l'agence soit revu', a-t-il dit. M. Dieng s'exprimait lors de son passage devant les conseillers de la Commission Jeunesse, Education, Emploi et Formation du Conseil économique, social et environnemental (CESE) dirigée par le professeur Momar Samb. Ce n'est pour rien que le PSE et la protection sociale sont rattachés à la présidence (...). Et si on veut avoir une efficacité, il faudrait revoir le niveau d'encrage de l'agence, a-t-il soutenu, rappelant que la mission de création d'emplois est transversale et multisectorielle. Selon lui, l'ANPEJ peine à initier certaines actions du fait qu'elle est sous la tutelle d'un ministère. Mais si on revisite l'encrage, peut-être cela pourrait faciliter les choses pour que je puisse avoir la rapidité et la réactivité qu'il faut, a-t-il insisté. Cela pourrait me permettre d'avoir une ascendance sur certaines structures et permettre de booster les choses. C'est autant d'éléments qui doivent être débattus pour améliorer ce processus de rationalisation de la gouvernance de l'emploi des jeunes, a-t-il expliqué. Des efforts ont été faits en matière de rationalisation mais on peut encore pousser l'effort de rationalisation au-delà de ce qui est en train de se faire. La cible elle est unique, c'est le jeune sénégalais et jusqu'à présent, il faut le reconnaitre, il y a des projets qui échappent à cet outil de rationalisation, a-t-il dit. Vous allez au ministère de la Femme, ils ont un programme de 11 milliards pour financer l'emploi des jeunes et des femmes. Ailleurs, c'est la même chose, alors que la seule structure qui sera le réceptacle de tous ces projets est dégarnie de moyens, cela pose problème, s'est désolé M. Dieng. Selon lui, il faudrait que le mouvement de rationalisation soit poursuivi pour que l'on puisse avoir la cohérence et l'efficacité, pour que les objectifs soient atteints; Au terme de la rencontre, les conseillers, par la voix de Momar Samb, ont promis de porter les préoccupations de l'ANPEJ auprès des autorités et des autres institutions du pays.