Un officiel insiste sur l'appropriation du PSE au niveau territorial

1

Le PSE, c'est avant tout de l'appropriation. Si le gouvernement s'en est très bien approprié, il faut aussi que les acteurs régionaux puissent être bien informés pour jouer pleinement leur partition, a-t-il dit. M. Camara s'exprimait lors d'un Comité régional de développement (CRD) consacré à la vulgarisation du PSE et des outils de planification. Le fonctionnaire du ministère de l'Economie, des Finances et du Plan a soutenu que la mise en œuvre du PSE ne pourra se faire avec succès, si l'appropriation n'est pas effective au niveau territorial. De son côté, le gouverneur de la région Ibrahima Sakho a insisté sur la nécessité pour le niveau territorial de ne plus être dans une situation d'attentiste à l'égard du pouvoir central. Le niveau territorial doit être également un niveau de production d'idées et de projets, a fait valoir M. Sakho. C'est en ce sens qu'il a demandé aux chefs de service de réfléchir sur des projets qui seront proposés aux ministères compétents dans la mise en œuvre du PSE. Le PSE, a-t-il poursuivi, est le document de référence qui va désormais guider les comportements et les actes que les acteurs territoriaux vont poser dans l'administration sénégalaise. M. Sakho a néanmoins estimé que le PSE souffre du manque d'outils d'accompagnement au niveau territorial. Il nous faut réfléchir sur des mécanismes et sur des outils qui permettent à la sphère territoriale de jouer pleinement sa partition. C'est ça véritablement le ventre mou de nos politiques et de nos projets de développement, a déploré le gouverneur Sakho. Le niveau territorial est perçu de façon accessoire par moment, alors que les politiques s'exercent dans le réel au niveau territorial. Même si l'impulsion est portée par les différents ministères, la visibilité ne se fera qu'au niveau territorial, a-t-il estimé.