Linguère : Vers la réalisation d'une quarantaine de forages et d'autres ouvrages

Télécommunications

Ces travaux entreront dans le cadre du Programme d'urgence pour le développement communautaire (PUDC) initié par le président de la république et d'autres programmes qui seront mis en œuvre avec le Budget consolidé d'investissement (BCI), a précisé Mansour Faye. Le ministre de l'hydraulique et de l'assainissement, Mansour Faye et Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l'Elevage et des Productions animales ont visité lundi, des forages situés dans des localités du département de Linguère. Il s'agit des forages de Wéndou Séna, Thiel, Gnadje, et Dolly. Ces visites ont pour but, selon Mansour Faye, de voir l'état des ouvrages qui alimentent en eau depuis longtemps les populations et le bétail, avant la venue annoncée du Premier ministre à Linguère. Au terme des visites, le ministre de l'hydraulique a affirmé que les besoins en eau de la localité ont été sous estimés, déplorant que le bétail reste trois jours sans boire de l'eau parfois. M. Faye a promis la réalisation d'une quarantaine de forages et d'ouvrages de captage et de château d'eau à partir de novembre 2015 jusqu'en 2017. Concernant la cherté (du mètre cube) de l'eau dans le milieu rural, Mansour Faye a soutenu que l'Office des forages ruraux (OFOR) et l'Association des Usagers du Forage (ASUFOR) vont contribuer à la régulation des prix, afin d'avoir un prix unique. Il n'est pas question de pratiquer des prix discriminants en fonction de la localité, a-t-il estimé. De son coté, Aminata Mbengue Ndiaye, le ministre de l'Elevage et des Productions animales a annoncé qu'un Comité régional de développement (CRD) se tiendra dans les prochain jours. Ce comité, a-t-elle expliqué, prévoit la clôture du mur du ranch (long de 124km) et l'implantation d'un poste de gendarmerie à Dolly.