Forum sur le financement du PSE en mai prochain

2

Cette réunion servira de "plateforme pour présenter les portefeuilles de projets structurants initiés sous la forme de partenariat public-privé, tant au plan national qu'à l'échelle communautaire, en vue de leur appropriation par les institutions de financement et les développeurs privés", a indiqué le ministère de la Promotion des investissements lors d'un "petit-déjeuner de presse", mardi, à Dakar. Il s'agira de faire "le marketing du PSE", le Plan Sénégal émergent, selon Ibrahima Fall, le directeur des financements et des PPP, auprès de ce département ministériel. Selon lui, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Mauritanie, le Niger "et d'autres pays de l'UEMOA" seront représentés, en plus de la Banque mondiale, de la Banque islamique de développement, de la Banque ouest-africaine de développement. Le premier SEN PPP Finance sera l'occasion de mener "une réflexion scientifique sur les financements innovants (…) et les perspectives de financement de nos projets et programmes" prévus dans le PSE, a expliqué M. Fall. Ce forum sera organisé une fois tous les deux ans, a-t-il précisé, soulignant que la première édition permettra de "discuter des opportunités et des menaces liées aux financements innovants". Abdoulaye Ly, le directeur de la Promotion des investissements au ministère de tutelle, a dit aux journalistes en quoi consistera le SEN PPP Finance : "Nous allons inviter les gens pour leur présenter nos projets et leur dire de surveiller les appels d'offres prévus dans le cadre du PSE." La ministre chargée de la Promotion des investissements, Khoudia Mbaye, a, à l'occasion de la rencontre avec les journalistes, souhaité une large participation du secteur privé national au financement des projets et programmes du Plan Sénégal émergent, qui a lancé en 2014. "Il faut qu'ils soient plus agressifs et conquérants. Il faut qu'ils s'impliquent davantage en s'organisant mieux et en intervenant dans les secteurs prioritaires, dont l'agriculture, l'habitat, les mines, la santé et l'éducation, qui sont des champs d'application des PPP", a dit Mme Mbaye, en parlant des opérateurs économiques privés sénégalais.