Alioune Sarr exhorte les privés à investir dans l'agro-industrie alimentaire

Economie

L'Etat va accompagner les producteurs et industriels agro-alimentaires, en créant un environnement propice à l'investissement pour ce secteur, a assuré M. Sarr. Il effectuait, le même jour, une tournée économique dans le département de Thiès. Alioune Sarr était accompagné du préfet, des autorités locales et du président de la Chambre de commerce, d'industreie et d'agriculture de Thiès. Il a loué l'engagement des responsables de l'usine de la générale industrie alimentaire du Cayor, située à Keur Madaro (région de Thiès), avec un investissement de 3 milliards de francs en zone rurale. Cette industrie produit des pâtes alimentaires et des biscuits. Selon M. Sarr, cette entreprise d'industrie alimentaire qui produit 15.000 tonnes de pâtes alimentaires par an, avec la création de 40 emplois permanents et plusieurs temporaires, mérite d'être encouragée et soutenue par l'Etat. Alioune Sarr a visité le chantier du projet de Bassins de rétention et valorisation de forages (BARVAFOR), situé dans la commune de Notto Diobass. Selon les explications de l'assistante nationale du BARVAFOR, Fatou Kiné Fall, le volume d'eau prévisionnel mobilisé par le projet est de 232,700 m3, pour une superficie de 28 hectares, avec un potentiel de 551 tonnes de produits maraichers, avec un investissement de 176 millions de francs. Elle a souligné que le projet digue de retenue de Hanene, qui entre dans le cadre du programme synergie II pour le développement intégré de la vallée du Diobass, va toucher 320 bénéficiaires directs et 7.466 bénéficiaires indirects. Alioune Sarr s'est aussi rendu à la pépinière de Keur Madaro, sur la route de Khombole, pour encourager les producteurs de semences pour le maraîchage.