Un festival pour l'acceptation des différences

Genre

De nos jours, l'humanité a plus que jamais besoin de vivre dans la paix et dans la tolérance, a t-il notamment dit, samedi, à l'ouverture du Festival international de Langue et de Culture de Dakar. C'est là où se trouvent les raisons et le véritable sens de l'organisation de ce festival où 23 délégation venues de plusieurs pays prennent part, selon lui. Le Festival international de langue et culture qui en est à sa 13-ème édition et qui se tient pour la première fois au Sénégal se veut la vitrine de la diversité des talents linguistiques à travers le monde. La première édition a eu lieu en 2003 en Turquie. Depuis 2 ans, fait-il noter, le Festival qui réunit des élèves des 4 continents s'organise en dehors de la Turquie dans le but de promouvoir la recherche, l'apprentissage et les échanges d'informations à l'appui de la paix, de l'amitié et de la compréhension. Oui, un nouveau monde, de paix, de tolérance, de partage des cultures et surtout de dialogue est possible, a dit M. Izol, relevant que le Sénégal beau pays, où il fait bon vivre à cause de sa stabilité politique et sociale, mais aussi et surtout de l'hospitalité de son peuple, en est l'exemple. Le président du Centre de dialogue culturel et scientifique (ATSA) Mesut Gökcan Ates a émis le souhait de voir la 14-ème édition de ce festival être celui des écoles sénégalaises et pas seulement celui des élèves du groupe scolaire Yavuz Selim avec la participation de 50 pays. Il a rappelé que le dialogue est une règle essentielle pour la paix universelle et, en développant le dialogue entre les enfants, les personnes, les communautés et les Nations, les préjugés et la peur laissent place à la paix et à la fraternité. Pour sa part, le président de l'ONG Merciuniversel, Oguz Aslan a indiqué que la culture est le meilleur moyen d'expression pour une paix mondiale. Dans la mesure où les participants sont des enfants, ils sont l'avenir de demain et de leur pays, nul doute qu'à travers cette rencontre, ils apprennent ce qui est le véritable échange entre les cultures. Ce qui leur permet de s'aimer entre eux, a-t-il dit. Le Sénégal, en compagnie de l'Allemagne et de la Roumanie sont les trois pays qui ont accueilli le Festival international de langue et culture qui intègre 140 pays à travers le monde.