L'échangeur de l'Emergence va améliorer la mobilité à Dakar (ministre)

Energie

M. Kane a lancé samedi les travaux de l'échangeur de l'émergence (ex-pont Sénégal 92) d'un coût de plus de sept milliards de Francs CFA sur budget de l'Etat. Les travaux sont prévus dans 12 mois. Le pont Sénégal 92 va être remplacé par un échangeur de troisième génération de cinq kilomètres à trèfle avec quatre branches, trois voies sur la route des Niayes. Il permettra de desservir certains quartiers de la banlieue Grand-Yoff,Parcelles Assainies, Golf, Guédiawaye . Un échangeur trois fois, trois voies n'existe pas au Sénégal ça sera notre premier, a expliqué le ministre des Infrastructures, ajoutant que l'axe Patte d'oie-Aéroport Léopold Sédar Senghor et la routes des Niayes vont connaître des élargissements d'ici l'année prochaine. La routes des Niayes, à partir de Liberté 6 jusqu'à l'échangeur, aura un élargissement deux fois deux voies. De l'échangeur à Malika, on va assister à une révolution. La routes des Niayes va se métamorphoser en deux fois deux voies avec éclairage public, aménagement paysagé …, a assuré Mansour Elimane Kane. Il a indiqué que d'ici un an, le nombre d'emplois va aller crescendo. On prévoit 5000 emplois directs et 20000 emplois indirects. C'est un dispositif qui va permettre d'améliorer la mobilité urbaine de Dakar, a dit le ministre des Infrastructures. Il a annoncé le démarrage dans un mois et demi de la deuxième section du prolongement de la Voie de dégagement nord(VDN) CICES-Golf et en juin les travaux d'agrandissement de la Routes des Niayes d'un côut de 100 milliards de Francs CFA. Il y a tout un programme autour de la ville de Dakar. La ville de Dakar n'a pas été oubliée, a souligné Mansour Elimane Kane.