Foundiougne: la COJER déplore le manque de formation des jeunes aux métiers portuaires

Télécommunications

"Avec le manque de formation des jeunes, nous n'avons pas d'espoir par rapport à ce futur port. Les jeunes n'ont pas de compétences requises par rapport aux besoins du port. Et si le port ne règle pas le problème d'emploi des jeunes de Foundiougne, rien d'autre n'y parviendra", a dit Mamadou Ndoura Faye, coordonnateur départemental. M. Faye s'exprimait au terme d'une réunion d'évaluation de la COJER sur la visite du président de la République [Macky Sall] dans la commune de Passy le 12 avril dernier pour le lancement des travaux de la route Keur Waly Ndiaye-Passy-Sokone. "Le Conseil de la jeunesse avait initié le 11 avril 2012 un forum sur les métiers portuaires et nous avons conviés tout le département pour que les gens puissent se prononcer sur le secteur. Les autorités présentes à cette rencontre avaient salué l'initiative", a-t-il rappelé. Selon lui, les autorités locales avaient demandé au conseil de la jeunesse "de faire une liste des jeunes demandeurs d'emplois et jusque là, il y a aucune personne qui a bénéficié de formation aux métiers portuaires". Mamadou Ndoura Faye voit en cela "un manque de volonté des autorités. Imaginez le port devait être livré au mois de janvier est finalement reporté au mois juin, si toutefois l'infrastructure était livrée, les jeunes n'auraient pas bénéficié des avantages"'. "Seul le Chef de l'Etat peut trouver une solution pour les jeunes de Foundiougne", a laissé entendre le coordonnateur de la COJER du département qui invite à une plus grande implication de cette jeunesse dans les activités du parti. FD