Cheikh Kanté plaide pour l'institutionnalisation de la RSE

Télécommunications

Nous devons aller vers l'institutionnalisation de la Responsabilité sociétale d'entreprise en Afrique, a notamment dit M. Kanté, directeur général du Port autonome de Dakar. L'État doit mettre en place un organisme public qui va contrôler l'ensemble des politiques de RSE des entreprises, a-t-il poursuivi devant un parterre de chefs d'entreprises et d'étudiants qui ont pris part à la 3e conférence du GREDDA organisée eu CESAG. La rencontre avait pour thème: La Responsabilité sociétale d'entreprise : le cas du Port autonome de Dakar La RSE est un levier sur lequel ont peut s'appuyer pour lutter contre la pauvreté et aller vers l'émergence de notre pays, a encore soutenu le conférencier. Parlant de la politique de RSE appliquée par le PAD, Dr Kanté a indiqué, qu'il essaie de se conformer à l'environnement social sénégalais, en faisant des religieux, des jeunes et des femmes les axes majeurs de la RSE de l'entreprise portuaire. Cet argent que j'utilise en appuyant les religieux, les jeunes et les femmes, je l'ai trouvé ici et je l'investis dans des créneaux porteurs, dans la transparence, a-t-il assuré. Le président du Groupe de recherche et d'étude sur la démocratie et le développement durable en Afrique(CREDDDA) a promis cinq bourses au Centre supérieur africain d'études en gestion(CESAG) aux étudiants qui auront à réaliser les meilleurs mémoires sur la RSE. Une séance de dédicace du livre : Management du capital immatériel, co-écrit par Paul-Valentin Ngobo, Jean-Françaois Casta, Cheikh Kanté entre autres auteurs, a mis fin à la manifestation. Créé en septembre 2014, le CREDDDA est un groupe de réflexion et de recherche scientifique.