Kaffrine: USOFORAL mobilise pour le retour de la paix en Casamance

Télécommunications

Il s'agit de partager avec la société civile le processus initié par USOFORAL pour la paix définitive en Casamance, partager sur l'état actuel du conflit et le rôle des femmes dans tout conflit à travers la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies, a expliqué, à l'ouverture du forum, Fatou Lèye Ndao, coordinatrice du Comité régional de USOFORAL. Elle a rappelé que cette résolution souligne l'importance d'une pleine participation active des femmes, dans des conditions d'égalité, à la prévention et au règlement des conflits ainsi qu'à l'édification et au maintien de la paix. Ce texte appelle, a-t-elle poursuivi, les Etats membres à faire en sorte que les femmes participent pleinement, sur un pied d'égalité avec les hommes, à tous les efforts visant à maintenir la paix et à favoriser la paix et la sécurité. Mais aussi, a-t-elle ajouté, à accroître la participation des femmes et à prendre en compte la parité des sexes dans tous les domaines de la consolidation de la paix. Donc nous demandons que l'implication des femmes dans le processus de paix en Casamance, avant, pendant et après (...), a-t-elle lancé. Mme Ndao a précisé que l'organisation de ce forum entre aussi dans le cadre de la feuille de route établie par USOFORAL pour la paix définitive en Casamance. Le forum s'est tenu dans la salle polyvalente de Kaffrine en présence, l'ancien proviseur du lycée Djignabo, Nouha Cissé, des autorités administratives de cette région et les femmes habillées en tenues blanches et traditionnelles de la Casamance.