Des députés de l'AFP réaffirment loyauté à Moustapha Niasse

2

Dans cette déclaration dont copie a été transmise à l'APS, les signataires réaffirment leur "loyauté à l'endroit de l'AFP et de son secrétaire général", un "homme d'Etat d'envergure internationale. Ces députés, au nombre de 11 parlementaires, estiment que depuis la création de l'AFP, le 16 juin 1999, son secrétaire général "s'est évertué à le consolider sur l'échiquier national, pour la préservation de l'intérêt général (...)dans le strict respect des principes et des valeurs qui ont fondé le Sénégal". Ils rappellent que l'AFP avait "noué une alliance stratégique avec" le président Macky Sall, "dans le cadre de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar, alliance qui transparaît au gouvernement, à l'Assemblée nationale et dans plusieurs démembrements de l'Etat". "Pour toutes ces raisons, il serait incongru que l'AFP présente un candidat contre le président Macky Sall, si la situation reste en l'état", écrit ces parlementaires, parmi lesquels les députés Aliou Kébé, Adja Adama Sylla, Thiané Sakho, Khorédia Sané, Cheikh Ndiaye et Amy Cheikh Yaye Diop. Cette déclaration a été également paraphée par les députés Diya Kanté, Fallou Fall, Khouraïchi Niass, Zator Mbaye et El Hadj Mangane. "Nous (…) réitérons notre totale et entière adhésion à la résolution politique de l'Alliance des forces de progrès (AFP), adoptée démocratiquement et à l'unanimité de sa réunion du 10 mars 2015", concluent-ils.