Saharan Express 2015 : cérémonie de clôture, lundi

Télécommunications

La cérémonie sera présidée James P. Zumwalt, Ambassadeur des États-Unis à Dakar en compagnie du Contre-amiral Cheikh Bara Sissoko, Chef d'État-major de la Marine nationale, indique la même source. Mis en œuvre par le Commandement des États-Unis pour l'Afrique (AFRICOM), Saharan Express est conçu pour améliorer la coopération régionale, la connaissance du domaine maritime, le partage d'informations et l'expertise d'interdiction tactique afin de contrer les activités illicites en mer, souligne le communiqué. Présenté comme un rendez-vous opérationnel majeur, cet exercice a vu l'engagement de plusieurs moyens navals et a nécessité l'activation de cinq (5) centres de coordination des opérations -- à Dakar, Nouakchott, Praia et Rabat ; en plus du centre américain basé à Naples en Italie. Selon le communiqué, neuf navires et quatre avions de patrouille maritime ont été engagés à travers un certain nombre de scénarios de sécurité maritime. Les pays participants sont le Cabo-Verde, l'Espagne, la France, la Mauritanie, le Maroc, le Portugal, la Turquie, les États-Unis et le Sénégal.