Abdoulaye Diallo : On parle couramment le pulaar en famille

3

Je ne peux pas m'exprimer en wolof. Par contre, je comprends et parle bien le pulaar. Chez nous on le parle couramment, a répondu le gardien de but international interrogé par le quotidien spécialisé. Le gardien du Havre, qui a connu ses premières sélections en fin mars avec Aliou Cissé, pour bien montrer son ancrage, a révélé que sa famille est originaire de Gourel Baïdy dans la région de Tambacounda (est). D'ailleurs, ses parents étaient contents et fiers de sa première sélection avec le Sénégal. Ils ont même reçu des appels des autres membres de la famille. Certains ont appelé pour vérifier si c'est bel et bien moi qu'ils voyaient dans les camps du Sénégal, a dit le gardien international dont le dernier voyage au Sénégal date de 2006. Abdoulaye Diallo espère retourner à Dakar, en juin, lors du prochain regroupement des Lions au Sénégal pour le match contre le Burundi comptant pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2017. Né en France de parents originaires du Sénégal, Abdoulaye Diallo a étrenné sa première sélection contre le Ghana 2-1 au stade Océane du Havre.