Le Global Ecovillage Network salue la loi contre le plastique

Télécommunications

Le vote de cette loi par l'Assemblée nationale du Sénégal représente une avancée majeure dans la protection et l'amélioration du cadre de vie de la population sénégalaise (…), indique le réseau dans un communiqué reçu à l'APS, jeudi. Si elle est appliquée, avec intelligence et fermeté, cette importante loi ne manquera pas d'avoir, dans les moyen et long termes, un impact nettement positif sur les secteurs de l'élevage, de la pêche, du tourisme et sur la santé des populations, souligne la même source. Les députés ont adopté mardi à l'unanimité un projet de loi qui interdit la production, l'importation, la détention, la distribution et l'utilisation de sachets en plastique de faible micronnage. Le texte d'initiative gouvernementale, qui préconise également une "gestion rationnelle des déchets plastiques", a été défendu à l'Assemblée nationale par le ministre de l'Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Baldé. Avec ce projet de loi, le gouvernement cherche "non pas à bannir le plastique, mais à normaliser la production et l'importation des sachets plastiques de qualité supérieure, résistants et réutilisables", a expliqué M. Baldé. "Nous ne voulons pas interdire formellement le plastique."