Informatique: Le FDSUT veut équiper 400 établissements

Télécommunications

L'objectif est de mettre à la disposition des élèves, dés le préscolaire, dans les Cases des Touts petits et les écoles maternelles communautaires, des tablettes pour enfants et la connexion Internet, a expliqué à l'APS le président du FDSUT, Aly Koto Ndiaye. Il s'agit de permettre aux enseignants de mettre un contenu pédagogique dans les ordinateurs et tablettes et d'avoir une interactivité avec les enfants afin de les familiariser avec le maniement des technologies, a t-il dit dans un entretien avec l'APS. En ce qui concerne les Collèges, le FDSUT a pour ambition d'ici à l'horizon 2017 de mettre dans au moins 400 établissements des salles multimédias et dans 300 autres établissements des valises avec des outils informatiques, a t-il précisé. Le Fonds vient ainsi accompagner le ministère de l'Education qui déroule un projet de classes numériques dans les écoles primaires dénommé Sankoré. Démarré en 2011 en phase test dans les régions de Thiès, Kaolack, Fatick et Diourbel, il s'agit d'équiper une salle de classe d'un projecteur relié à l'ordinateur du professeur, d'un tableau numérique, d'un stylet qui remplace la craie. Le cours se fait avec des illustrations, des supports multimédias. Après une phase-test réalisée dans 265 classes qui a permis la formation de 650 enseignants du préscolaire et de l'élémentaire, le projet continue avec en plus la région de Dakar depuis 2013. Il est prévu l'ouverture de 934 autres classes numériques en partenariat avec la coopération française et le Réseau africain pour l'éducation et la santé (RAES). C'est pourquoi le choix des 400 établissements a été fait pour compléter le dispositif mis en place par le projet Sankoré qui avait déjà installé des terminaux dans bon nombre d'établissements, selon Aly Koto Ndiaye. Il restait 450 établissements et nous nous sommes basés sur ce chiffre pour combler ce gap d'ici 2017 en équipant ces établissements de salles multimédias meilleures parce qu'ils doivent profiter aussi du dividende retard, a souligné le président du FDSUT. Depuis lors, il a été créé beaucoup d'autres établissements, c'est pourquoi le Fonds a également identifié 300 établissements qui seront dotés de valises informatiques. Le même travail est en train d'être mûri pour l'élémentaire,mais rien n'est encore définitif, selon Aly Koto Ndiaye. Pour l'enseignement supérieur un accord a été signé entre le FDSUT et le ministère de tutelle avec un investissement de 500 millions pour l'accès gratuit à Internet dans les universités publiques aussi bien dans les campus pédagogiques que dans les campus sociaux. Dans certaines universités publiques l'accès gratuit à Internet dans les campus sociaux et pédagogiques est déjà opérationnels et dans d'autres, le projet est en phase d'affinement. Avec comme administrateur le Directeur de l'ARTP, le FDSUT est dirigé par un comité de direction de 7 membres présidé par Aly Koto Ndiaye, ancien ministre de la Jeunesse et de la Formation professionnelle.