Le BIT compte sur l'expertise parlementaire pour la promotion de l'économie verte

Agriculture

A travers une démarche participative et inclusive, nous pouvons mettre à contribution l'expertise et les compétences des acteurs pour une économie verte au Sénégal, a-t-il réaffirmé. M. Badiane s'exprimait au cours d'un atelier méthodologique et de lancement du processus d'élaboration d'un document d'orientation stratégique sur l'économie verte, qui regroupe des parlementaires, des élus locaux et des conseillers en environnement. D'après lui, ignorer l'économie verte dans le contexte actuel de l'agenda international du développement revient à ignorer de multiples opportunités qu'elle offre en termes de création d'emplois, de lutte contre la pauvreté, de protection de l'environnement, d'utilisation rationnelle du capital naturel dont dépendent nos économies. Cheikh Badiane a souligné que l'économie verte apparaît aujourd'hui comme l'un des moteurs pour accélérer la marche du Sénégal vers le développement durable. La volonté du Sénégal d'être un des pionniers de l'économie verte en Afrique et dans le monde nous réconforte et nous motive dans notre volonté de l'accompagner dans notre noble ambition, a dit M. Badiane. Trois grands résultats, a-t- il indiqué, vont guider nos actions notamment la promotion du renforcement de l'intégration des objectifs de l'économie verte dans la planification du développement national grâce à une collaboration multi-partite, en tenant compte des objectifs de développement durable Il s'agit aussi de mettre en œuvre, au niveau sectoriel, des réformes sur la base d'une approche axée sur les résultats en tenant compte des priorités nationales. Le troisième axe consiste au renforcement de capacités institutionnelles et individuelles, afin d'assurer une meilleure planification de l'action en faveur d'une économie verte, a expliqué l'expert du BIT. Plusieurs activités sont projetées par les agences dont certains sont en cours de mise en œuvre, a-t- il annoncé, citant en exemple la cartographie de l'économie verte, les consultations décentralisées de la stratégie nationale sur les emplois verts entre autres. Nous invitons le PAGE à amplifier et à consolider ce nouveau cadre de collaboration avec le Sénégal dans le but de soutenir les efforts nationaux en matière de développement durable, a-t-il insisté.