Changement climatique: plaidoyer pour une action commune

Agriculture

L'accès aux informations exactes, pertinentes, fournies en temps réel, peut protéger les hommes et promouvoir un développement durable, a-t-il fait valoir à Saly-Portudal (Mbour). M. Diallo procédait à l'ouverture d'une session de formation destinée à des journalistes et autres professionnels de la communication, à l'initiative dudit ministère, à travers sa cellule de communication. Le renforcement de la capacité des médias à couvrir le sujet du changement climatique peut aider les pays à planifier et à mettre en œuvre des politiques nationales adéquates, a indiqué M. Diallo. Selon lui, cette formation n'est pas fortuite et devrait servir de rampe de lancement ou de mise en route d'un partenariat de qualité entre les pouvoirs publics en charge de l'environnement et le secteur de la presse pour le bénéfice exclusif des populations. Il a soutenu l'attachement de son département à développer une plateforme fonctionnelle de collaboration avec la presse et plus largement avec les professionnels de la communication dont le rôle dans l'effort global de préservation de l'environnement est irremplaçable. L'importance du monde des médias dans la lutte contre la dégradation de l'environnement et le réchauffement climatique n'est plus à démontrer. Elle est intrinsèquement liée à la responsabilité imputée aux facteurs anthropiques dans la survenance des phénomènes climatiques extrêmes, a insisté Souleymane Diallo.