Michaëlle Jean condamne l'attentat de Garissa, au kenya

Présidence de la République

"S'en prendre à la jeunesse d'un pays, à des étudiants sur le campus d'une université qui représente le lieu de la connaissance et du progrès, traduit une volonté déterminée des terroristes de saper l'avenir d'une nation", a déclaré Mme Jean, citée par le communiqué. Aussi la SG de l'OIF présente-t-elle "ses condoléances aux familles, aux proches des victimes ainsi qu'au gouvernement kenyan", en réitérant "la solidarité de la communauté francophone avec le peuple kenyan dans la lutte contre toute forme de terrorisme". Le communiqué rappelle que la Déclaration adoptée par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'OIF, lors de son Sommet tenu Dakar en fin novembre dernier, "stipule clairement que la Francophonie condamne le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations".