Le gouvernement veut faire de la gestion des déchets une "priorité nationale"

Agriculture

"Ce projet s'inscrit dans une démarche visant à élever la gestion des déchets solides au rang de priorité nationale", a dit le secrétaire général de ce ministère, Etienne Turpin, en présidant un atelier consacré aux "études d'impact environnemental et social" du PGDSU. M. Turpin estime que "les stratégies et les organismes de gestion des déchets doivent être en adéquation avec le nouveau paradigme de développement durable, qui permet de concilier l'économie, le social et l'écologie". Selon lui, l'Etat du Sénégal veut, avec le PGDSU, "créer un cadre de vie assaini et sécurisé". "Il s'agira d'améliorer le fonctionnement du système de gestion des déchets solides, à travers la mise en place de systèmes adaptés, conformément aux bonnes pratiques environnementales", a expliqué Etienne Turpin. "L'assainissement a souffert pendant longtemps d'un déficit d'investissements, ce qui est à l'origine du manque d'infrastructures et d'équipements adéquats de gestion et d'élimination des déchets", a-t-il signalé. "Il est nécessaire de définir une politique efficace de gestion intégrée et durable des déchets."